Skip to main content

Il y a tellement de choses à faire à Paris ! Des musées, des lieux insolites, des monuments, des œuvres street-art… Et bien plus encore ! En plus de tous ces beaux endroits, notre magnifique capitale offre des écrins de verdure à couper le souffle.

Que vous aimiez Paris au printemps, lorsque les arbres fleurissent et se parent de couleurs vives et chaudes ou lorsqu’une symphonie de couleurs rouge et orange s’offre à vous à l’automne, vous trouverez toujours un espace vert paisible qui vous conviendra.

Pour ceux qui ont besoin d’un moment de détente en plein air, de se ressourcer et de profiter d’un cadre naturel au milieu d’une des villes les plus touristiques du monde, cet article est pour vous.

Offrez-vous une toute façon d’explorer la ville et prenez le temps de ressentir la nature dans l’un (ou les 10) de ces magnifiques parcs et jardins à Paris !

Découvrez la liste de cette sélection ici !

Découvrez la liste Henoo

Henoo c’est l’application gratuite et collaborative qui vous permet de découvrir et partager le patrimoine qui vous entoure !

Le Parc Monceau

35 Bd de Courcelles (8e arr)

Le Parc Monceau à Paris - Guid'Henoo

© paris.fr

Le Parc Monceau est considéré comme l’un des espaces verts les plus élégants de Paris.

Construit au XVIIIe siècle par le Duc de Chartres, le Parc Monceau a toujours été un endroit populaire pour une promenade paisible près de la nature. Inauguré en 1775, il fut pensé à l’origine comme un grand jardin d’agrément et d’attraction.

Il subit bon nombre de transformations avant d’avoir l’apparence qu’il a aujourd’hui. Il a conservé son aspect royal avec ses hautes portes en fer rehaussé d’or, ses statues, arbres spectaculaires, étangs et une arche Renaissance de l’ancien hôtel de ville de Paris.

Les arbres accueillent d’ailleurs la plus grande diversité d’oiseaux de la ville. C’est un véritable lieu naturel où se côtoient sculptures et statues, architecture exceptionnelle et végétation à foison. De somptueux hôtels particuliers aux architectures typiques le bordent.

Saviez-vous que Claude Monet avait réalisé cinq tableaux du parc ? Encore un beau témoignage de l’harmonie et de la paisibilité du parc Monceau !

Le parc des Buttes-Chaumont

1 Rue Botzaris (19e arr.)

Parc Buttes Chaumont - Guid'Henoo

© Un jour de plus à Paris

Ce véritable poumon vert qui s’étend sur 25 hectares est le plus original de la capitale, grâce à sa construction basée sur une carrière.

En vous baladant, vous vous trouvez sur l’un des sites les plus notoires du Paris médiéval. En effet, avant son aménagement en un parc paysager, le site des Buttes-Chaumont faisait partie des lieux à proximité immédiate de la ville, affligé d’une sinistre réputation.

Du Moyen Âge jusqu’au XVIIe siècle, c’est ici que la justice royale était rendue : Le gibet de Montfaucon. C’est en ce lieu que les corps des personnes exécutées ailleurs à Paris ont été exposés pendant des mois, voire des années.

Bien que dès le XVIIe siècle, la mise à mort des condamnés soit interdite, le gibet de potence ne fut démantelé qu’à partir de 1760.

Malgré ce macabre passé, il se dresse aujourd’hui sur un terrain très vallonné qui réserve de magnifiques points de vue sur la capitale, notamment sur le quartier de Montmartre.

D’un sinistre antécédent à l’un des endroits les plus agréables de la ville, il est inauguré lors de l’Exposition Universelle de 1867 est aménagé d’un lac et son île, des grottes et des cascades artificielles, d’un pont suspendu et de nombreux sentiers, d’arbres exotiques, bancs et terrains de jeux. Un vrai havre de paix !

Le jardin des Tuileries

Pl. de la Concorde (1er arr.)

Jardin des Tuilerie - Plus beaux parcs à Paris - Guid'Henoo

© Vivre Paris

Ah… La star de la ville ! Il faut dire que le jardin des Tuieries est un des jardins les plus visités de France. Lieu de prédilection des parisiens en quête de soleil, à l’arrivée des beaux jours, les étendues d’herbe se recouvrent de parisiens et touristes prêts à bronzer et à profiter du beau temps sur la capitale.

Le jardin est réalisé sous l’ordre de Catherine de Médicis, elle souhaitait avoir un espace vert à proximité du palais des Tuileries qui aujourd’hui a disparu. Son nom lui vient du XIIIe siècle, puisqu’il se trouvait ici des terrains vagues et des fabriques de tuiles à cette époque. Il était composé d’un jardin à l’italienne avec de nombreuses allées, une fontaine et une grotte décorée.

Le jardin est redessiné par André Le Nôtre sous Louis XIV et le jardin a su conserver son style à la française. Reliant la place de la Concorde et le musée du Louvre, il permet également d’accéder aux Berges de Seine.

Prenez un moment pour profiter de ce havre de verdure, assis sur l’herbe à déguster un pique-nique ou sur les chaises placées autour des bassins en vous rafraîchissant avec une petite boisson ! C’est l’endroit idéal pour ceux qui souhaitent se promener et découvrir les 177 sculptures qui s’y dressent.

Profitez-en pour vous rendre au musée de l’Orangerie et découvrir les œuvres de Monet.

L’été arrive à grand pas, c’est le moment de faire un tour dans ce parc puisqu’il se transforme en « La fête des Tuileries », une fête foraine avec des manèges de juin à août !

Le parc Montsouris

2 Rue Gazan (14e arr.)

Parc Montsouris Paris - Guid'Henoo

© paris.fr

Ce parc à l’anglaise aménagé à la fin du XIXe siècle s’étend sur 15 hectares.

Le parc Montsouris est né à l’initiative du projet destiné à offrir aux Parisiens des espaces verts aux quatre points cardinaux de Paris durant la seconde moitié du XIXe siècle, sous Napoléon III : bois de Boulogne à l’ouest, celui des Buttes-Chaumont au nord, bois de Vincennes à l’est, et parc Montsouris au sud.

À seulement quelques pas de la cité universitaire, le Parc Montsouris est l’un des préférés des étudiants qui aiment . Bâti sur d’anciennes carrières désaffectées, il est de style anglais, inspiré des parcs londoniens.

1 400 arbres centenaires pour la majorité, de nombreuses espèces d’oiseaux et un lac peuplent le parc et lui confèrent un charme particulier faisant de cet écrin de verdure, un lieu unique de la capitale.

Il est également très prisé dû à sa proximité avec l’observatoire météorologique de Paris. Pour la petite histoire, lors de la Seconde Guerre mondiale le soldat Pierre Durand y meurt, victime d’une bombe, une stèle commémorative se trouve à proximité du lac.

Jardin des Plantes

57 Rue Cuvier (5e arr.)

Jardin des Plantes à Paris - Guid'Henoo

© Jardin des Plantes de Paris

Situé au sein du Muséum d’Histoire Naturelle, le Jardin des Plantes est le premier jardin botanique de Paris. Il est créé au XVIIe siècle, à l’instigation des médecins Jean Héroard et Guy de la Brosse et abrite des espèces aux vertus thérapeutiques.

De nombreux trésors sont à découvrir dans cet espace naturel, allées remplies de statues, arbres remarquables et historiques, multiples variétés de plantes exotiques…
Les nombreux bâtiments du Jardin, tous classés monuments historiques, sont les témoins de cette épopée, notamment, la Galerie de Minéralogie et de Géologie, la Grande Galerie de l’Évolution, on peut y voir les grandes serres qui accueillent les espèces tropicales, le labyrinthe…
L’exceptionnelle diversité végétale qu’offre ce jardin mêle à la perfection les couleurs et les parfums constituant un véritable havre de beauté au cœur de la capitale.

Jardin du Luxembourg

(6e arr.)

Jardin du Luxembourg à Pairs - Guid'Henoo

© Vivre à Paris

Bordé par Saint-Germain-de-Prés et le Quartier Latin, le Jardin du Luxembourg réunit le meilleur mélange de jardins anglais et jardins français. Inspiré des jardins de Boboli à Florence, le parc dégage une ambiance chaleureuse marquée par 106 statues qui s’y trouvent et la fameuse fontaine Médicis.

En effet, le jardin est fondé sur la demande de la reine de Médicis en 1612 et un jardin anglais et un jardin français sont séparés par un grand bassin et une forêt.

Vous pourrez y découvrir des monuments emblématiques de la capitale comme le Sénat, le pavillon Davioud ou encore l’Orangerie. On y trouve aussi un verger comprenant des variétés de pommes, un rucher pour s’initier à l’apiculture, des serres avec une collection d’orchidées à couper le souffle et une roseraie magnifique.

De multiples activités divertissantes sont également mises en place pour les visiteurs (enfants comme adultes) et l’ambiance animée du jardin est rythmée par des expositions gratuites et des concerts.

Parc de Bagatelle – Bois de Boulogne

(16e arr.)

Parc de Bagatelle Paris

© Time Out

Espace parfait pour une balade rêveuse en toute intimité, ce parc est bâti en 1775, construits en 64 jours à la suite d’un pari entre la reine Marie-Antoinette et son beau-frère le Comte d’Artois.

Ce décor romantique est un lieu calme et propice à la détente grâce à ses nombreux petits ponts, miroirs d’eaux, grottes et cascades artificielles. Une belle pagode chinoise du XIXème siècles a été dressée pour attirer les curieux.

Il abrite une roseraie composée de plus de 10000 rosiers de plus de 1200 espèces différentes. Un paysage fleuri et bucolique tout simplement à couper le souffle !

Expositions, évènements et concerts de musique s’y tiennent, donnant à vie à ce magnifique lieu. D’ailleurs, selon les mots d’Henry de Montherlant : « Bagatelle. Ces longues heures dans un jardin, c’est peut-être ce que nous aurons eu de meilleur dans la vie ».

Parc de Belleville

47 Rue des Couronnes (20e arr)

Parc de Belleville à Paris - Guid'Henoo

© Un Jour de Plus à Paris

Domaine royal sous les Mérovingiens, la colline de Belleville a longtemps été une terre agricole où l’on cultivait notamment la vigne pour produire la piquette, un vin jeune et légèrement pétillant.

En effet, au Moyen Âge, des communautés religieuses acquirent des domaines sur la colline et défrichèrent, plantèrent des vignes et captèrent les sources. Tavernes et guinguettes s’y disputèrent la place du XIVe au XVIIIe siècle.

Mardi Gras y a été fêté jusqu’en 1838 donnant l’occasion à de grandes beuveries et débordements en tout genre.

La colline de Belleville a été le théâtre d’une bataille sanglante le  quand 120 000 hommes des armées russes pillèrent et brûlèrent les villages de Montreuil, La Villette et la Chapelle.

Le Parc de Belleville a été construit en 1988, l’architecte François Debulois et le paysagiste Paul Brichet en sont les auteurs.

Il est entouré de cascades, de ruisseaux et d’escaliers de tour. 140 pieds de vignes sont toujours présents, témoignant de son passé viticole. Au gré de vos balades, levez la tête, vous apercevrez peut-être des mésanges à longue queue.

Le parc possède également l’une des plus grandes fontaines en cascade de Paris, qui descend les flancs de la butte, idéal pour se rafraîchir lors des grosses chaleurs estivales !

Parc Floral de Paris

 Rte de la Pyramide, (12e arr.)

Parc Floral de Paris - Guid'Henoo

© paris.fr

À proximité du château de Vincennes, cet espace vert de 28 hectares est créé en 1969, à l’occasion des troisièmes Floralies Internationales.

Ce lieu est en effet réputé pour ses collections florales de plus de 3000 plantes exceptionnelles, c’est pourquoi les amoureux de la nature aiment tant s’y promener et admirer les collections florales uniques au monde.

Il est aménagé sur d’anciens terrains militaires. C’est l’œuvre de l’ingénieur horticole de Paris Daniel Collin.

Pour les amateurs d’art floral et de botanique, nous vous conseillons de marcher le long du chemin de l’évolution sur lequel vous pouvez découvrir près de 600 espèces de plantes de la région depuis leur origine jusqu’à nos jours.

Le Parc floral de Paris, c’est aussi de nombreuses aires de jeu, une Maison de la Nature, un Théâtre pour enfants et les multiples festivals qui s’y tiennent (Pestacles, Paris Jazz Festival, Classique au vert…)

Son paysage en mouvement permanent ne pourra que vous séduire et les animations proposées toute l’année en font un lieu d’échange et de rencontre, un espace vert agréable et plein de vie !

Jardin du Palais-Royal

43 Rue de Valois (1er arr.)

Jardin du Palais Royal - Paris - Guid'Henoo

© fr.fashionnetwork.com

Dissimulé à l’abri de prestigieux bâtiments, le remarquable jardin du Palais-Royal offre une oasis aux voyageurs qui souhaitent faire une pause au cœur de la ville.

Résidence royale durant la construction du Château de Versailles, les jardins du Palais Royal voulus par le Cardinal de Richelieu furent édifiés au XVIIe siècle. Réalisés par le jardinier du roi, Pierre Desgotz, le palais et le jardin sont légués à Louis XIII à la mort du cardinal, la famille royale s’y installe.

Le jardin est modifié sous Charles X pour lui donner son aspect actuel. Entre 1900 et 1945, le jardin abritait plusieurs statues qui ont disparu, seules deux subsistent aujourd’hui.

Le lieu intègre des œuvres d’art contemporaines, telles que les célèbres colonnes de Buren et la fontaine Bury, ainsi que des arbres qui ombragent les allées du jardin et font de cet écrin de verdure, un espace propice à la flânerie.

Sources :
Camille Ngondy

Content Manager chez Henoo 🧡