Skip to main content

Lyon, cette grande ville dynamique de France est très appréciée pour ses nombreux attraits touristiques. Riche en monuments et endroits cachés, elle possède des spots intéressants et originaux, qui vous permettront de prendre des photos d’exception pour votre compte instagram.

Pour vous aider à faire de votre séjour à Lyon l’expérience inoubliable, découvrez les meilleurs spots photos instagrammables de Lyon pour capturer les plus beaux souvenirs et alimenter votre feed insta !

Découvrez notre liste des meilleurs spots photos de Lyon sur l’application Henoo !

Découvrez la liste Henoo

Henoo c’est l’application gratuite et collaborative qui vous  permet de découvrir et partager le patrimoine qui vous entoure !

Pour rendre vos photos un brin artistiques…

L’escalier Mermet

25 Rue René Leynaud, 69001 Lyon – 1er arrondissement

Cette véritable star d’instagram est un des plus récents spots de Lyon !

Nous devons la réalisation de ces escaliers colorés à l’artiste Wenc en collaboration avec l’association Quartier des Capucins et Superposition, une association de promotion des arts urbains. L’artiste a littéralement transformé l’escalier Mermet en feu d’artifice coloré lui donnant des variations et dégradés de bleu, de blanc et de jaune.

Étant un spot très prisé, nous vous conseillons de faire preuve d’originalité et de créativité en prenant des photos dans ces escaliers aux allures de cascade !

L’escalier Prunelle

2 Rue Prunelle, 69001 Lyon – 3e arrondissement

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par GIRL.TRAVEL (@stefy.heart)

Deuxième œuvre collective qui a donné couleurs et vie au quartier, cette fresque a été réalisée par des habitants bénévoles du quartier sous la direction artistique de Genaro Lopez. Les riverains avaient tous participé pour réaliser cette œuvre unique qui s’apparente à l’escalier Selaron de Rio de Janeiro.

L’escalier Prunelle est également devenu un spot incontournable, on peut l’apercevoir en masse sur instagram depuis 2015. Alors on s’habille en couleur, on grimpe et on pose !

Ce sont les deux plus beaux escaliers et les deux plus connus mais pour les plus curieux vous pouvez tenter de prendre des photos aux escaliers Rue Pasteur, escalier Soulary ou encore les Berges du Rhône, la féminité sacrée.

 

Librairie Le Bal des Ardents

17 Rue Neuve, 69001 Lyon – 1er arrondissement

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mina In NY (@mina.realty.interiors)

Créée en 2003, cette librairie est un lieu mythique de Lyon.

Depuis sa création en 2003, Le Bal des Ardents est une librairie incontournable pour les amateurs de littérature. Pour les curieux, si vous souhaitez faire une petite pause lecture entre 2 photos, pénétrez dans la librairie pour quelques minutes de lecture, vous trouverez sans aucun doute de quoi vous combler.

Ce n’est pas une librairie comme les autres, elle s’ouvre à des auteurs méconnus et aux maisons d’éditions indépendantes. C’est un lieu où l’on respire l’amour du livre et où la passion se dégage à chaque étagère !

Prenez une photo devant son originale arche de livre en guise d’entrée en prenant un air bohème et mystérieux, ça marche toujours ! Spot photo idéal pour les amateurs de littérature, et en plus peu connu des touristes !

Le Musée des Confluences

86 Quai Perrache, 69002 Lyon – 2e arrondissement

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Thomas Nobis (@nobodyscity)

Quoi de mieux pour donner un côté artistique à son feed que de prendre une photo devant un musée ? Pas n’importe lequel ! La ville a l’honneur d’avoir un musée à l’architecture fascinante et spectaculaire !

Le musée ouvre en 2014 et prend place dans ce bâtiment de style déconstructiviste réalisé par l’agence d’architecture Coop Himmelb(l)au. Ce type de spot photo conviendra davantage aux fans d’architecture et de bâtiments modernes !

De l’extérieur, le musée ne présente pas de façade principale mais autant de facettes qui, selon les points de vue, façonnent une silhouette singulière, fluide et mouvante.

Pour une photo réussie, prenez place sur le pont Pasteur pour capturer les eaux du Rhône en premier plan. De nuit, les lumières du musée se refléteront sur le fleuve pour offrir des perspectives magnifiques !

Au cœur des places

La place Bellecour et la statue équestre de Louis XIV

2e arrondissement – Lyon

Une des places préférées des Lyonnais où chacun aime se donner rendez-vous. En plus d’être une place sympathique, c’est la cinquième plus grande place de France et la plus grande place piétonnière d’Europe.

Prenez une photo au pied de la statue de Louis XIV, œuvre de François-Frédéric Lemot installée au centre de la place en 1825 !

La place des Terreaux et la fontaine Bartholdi

Place des terreaux. Lyon 1er arrondissement

La place des Terreaux tient son nom du latin « Terralia » signifiant fossé. Jusqu’au XVIe siècle, un fossé se trouvait ici. Pourquoi prendre une photo sur cette place ? En son centre se tient une fontaine emblématique de la ville : La fontaine Bartholdi ! Elle représente la France (Marianne) et ses 4 fleuves (chevaux).

Ce chef-d’œuvre de plomb et de fer bordé par deux monuments emblématiques de la ville, l’hôtel de ville et le musée des Beaux-Arts, a été réalisé par le sculpteur Frédéric Auguste Bartholdi et inaugurée en 1892.

Cette merveille est parfaite pour les amateurs de photographie et de beaux monuments !

La place de la Trinité

Lyon – 5e arrondissement

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par La canne et le trépied (@lcelt)

C’est LA place la plus bucolique de Lyon. Vous aurez l’impression de déambuler dans un lieu ou le temps semble s’être arrêté depuis bien longtemps. Entièrement pavée et bordée d’immeubles anciens (la Maison du soleil du XVIIIe siècle par exemple) s’apparente davantage à un croisement de ruelles qu’à une réelle place. C’est d’ailleurs ce qui fait son charme !

Pour la petite anecdote, c’est l’ancienne scène publique d’une célèbre pièce de Guignol. Elle doit son nom aux chanoines de l’Ordre de la Trinité, qui occupaient un édifice au XVIIe siècle.

Pas de doute, une atmosphère rétro s’en dégage, quand on y flâne, on a l’impression de se promener dans l’histoire ! On aurait presque envie de sortir un polaroïd pour capturer ce cadre vintage et classique mais tout le monde n’en a pas dans sa poche, alors on prend son smartphone et on shoot !

N’hésitez pas à vous promener dans les ruelles environnantes du Vieux Lyon pour prendre des photos et partager le charme fou que possède ce quartier.

La place des Jacobins

2e arrondissement, Lyon

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Flavie Laguna (@flavie.lgn)

En plein cœur de la Presqu’île, s’étale la Place des Jacobins, l’une des plus belles de la ville ! Comme pour la place des Terreaux, elle peut remercier sa fontaine.

Un brin d’histoire : La Place des Jacobins s’étend sur l’ancien couvent des Jacobins qui fut détruit en 1808. Elle doit son nom aux religieux Jacobins ou Frères prêcheurs de l’ordre de Saint-Dominique qui ont occupé l’immeuble. C’est dans l’église de ces mêmes Jacobins que fut élu le Pape Jean XXII en 1316.

La fontaine des jacobins qui s’y dresse est sculptée en marbre blanc. Chic et romantique, elle est réalisée en 1885 par Gaspard André. Elle représente quatre artistes lyonnais.

La place Saint-Jean

Lyon – 5e arrondissement

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Béa Alberti (@bea_alberti_)

D’un côté, Fourvière et sa colline, de l’autre, l’impressionnante cathédrale Saint Jean : Pas de doute, cette place est la plus ancienne place de Lyon, un spot incontournable et intemporel de la ville !

Sa fontaine de bronze en son centre donnait de l’eau pour tout le quartier médiéval. La place est bordée de plusieurs monuments historiques remarquables, de maisons médiévales comme le palais de Saint Jean.

Photographiez ce véritable lieu de vie de la ville et n’hésitez pas à cadrer la fontaine de style Renaissance qui représente un petit temple antique au centre de la place.

La Place de la Basoche

Rue de la Bombarde, Lyon 5e arrondissement

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Vivre Lyon (@vivrelyon)

Cette place est un ensemble Renaissance superbe, composée de trois étages de galeries toscanes et leurs colonnades ocrées.

Savez-vous ce que veut dire Basoche ? C’est un terme juridique du Moyen Âge. Il désignait l’association des futurs juristes, clercs de procureurs. C’était aussi une société de vilains garnements, fils de notables et futurs juges ou avocats très farceurs semant la panique dans le quartier, jusqu’à son interdiction en 1540 !

Cette place date de l’année 1968, elle abrite un petit jardin dans lequel on peut voir une statue représentant un lion. Les magnifiques couleurs des façades en font un spot idéal pour les amoureux de ce style d’architecture !

Les Passages et Passerelles

La passerelle du Collège

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par @lyon_seulement

La passerelle est suspendue au-dessus du Rhône offrant une vue imprenable ! Elle a été construite en 1845, un an seulement après le drame du chantier qui a tué huit ouvriers.

La passerelle du Collège rayonne désormais sur la ville, offrant un spot unique aux photographes.

L’origine de son nom est bien liée à l’école : Cette passerelle fut construite au XIXe siècle sous la pression des habitants de la rive gauche qui ne disposaient pas de lycée public à cette époque. La passerelle permettait donc aux élèves de ne pas faire le détour par les ponts Morand et Lafayette et de traverser en sécurité.

N’hésitez pas à attendre que le pont s’illumine au crépuscule pour révéler les eaux du Rhône qu’il domine et capturer de magnifiques clichés !

Le Passage de l’Argue

Lyon, 2e arrondissement

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ONLYLYON (@onlylyon)

Cette traversée hors du temps à l’abri des intempéries est nichée entre la rue de Brest et la rue de la République. Aux allures d’un chemin de Traverse, le Passage de l’Argue fut aménagé en 1825. Il présente l’une des plus anciennes arcades de France, construite sur le même modèle que celles de Paris.

Repaire de divers artisans vous y trouverez des petits commerces de maroquinerie, d’objets et accessoires spécifiques et de plus en plus rares, de chapeaux, de cannes, de montres et tout autre savoir-faire ! D’ailleurs, le savoir-faire est bien compris dans son nom : Le mot argue (« argent » en français) fait référence à un outil à filer l’or et l’argent pour réaliser des tissus précieux, et désigne également par métonymie l’atelier du tireur d’or.

Alors on pénètre dans ce petit passage intimiste et on se laisse porter par son charme sans égal pour faire de jolies photos!

La Passerelle Paul-Couturier

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Béa Alberti (@bea_alberti_)

Reliant la presqu’île à Saint-Georges, la passerelle Paul Couturier fait partie intégrante du patrimoine lyonnais.

Encore appelé passerelle Saint-Georges, cet ouvrage est ouvert au public en 1853. Elle porte le nom du prêtre Paul Couturier. On peut voir son portrait à Saint Nizier où il a fait sa première communion.

Sa ferraille rouge s’étalant le long de la Saône fait sa spécificité, pas étonnant qu’il soit l’un des endroits les plus photographiés de Lyon !

Du côté de la Presqu’île, on aperçoit une magnifique église, celle de Saint Georges se déployant vers le ciel. Elle offre un panorama idéal, avec la Fourvière au-dessus. Nous vous conseillons de prendre vos photos avec l’église en arrière-plan !

À votre appareil photo, 1…2…3… Photographiez !

La passerelle du Palais de Justice

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mike Chirouze (@closeup.lyon)

Un peu moins prisée que la Passerelle Paul-Couturier, elle est parfaite pour ceux qui préfèrent les lieux moins connus et moins touristiques !

La première passerelle à cet emplacement est créée en 1797 et remplacée par un pont de Marc Seguin en 1829.

La crue de 1840 l’a détruit et il a été rapidement reconstruit en 1844, il vivra alors 100 ans, les soldats allemands l’écroulèrent en 1944. En 1972, on le démolit à nouveau ce n’est que depuis 1984 que les piétons ont retrouvé notre actuelle passerelle à leur seul usage.

Une sculpture de Gabriel Gouttard est située à l’entrée de la passerelle, elle est mise en place en 1984.

Pour un côté naturel et fleuris

Parc de la Tête d’Or et ses serres

Lyon, 6e arrondissement

 

 

C’est un parc incontournable à Lyon. Ce poumon de la ville est l’œuvre des frères Denis et Eugène Bühler, il ouvre en 1857. 

C’est une véritable mine de petits coins incroyables à photographier bien qu’il soit un des plus grands parcs de France. C’est une nature verdoyante au cœur de la ville qui s’offre à vous sur 117 hectares.

Au cours de votre balade et shooting photo dans le parc vous pourrez découvrir une magnifique serre offrant un décor tropical improbable et spectaculaire en plein centre-ville.

Comme si ce n’était pas aussi, le bâtiment de la serre possède une architecture toute symétrique contrastant totalement avec la jungle qu’il renferme. C’est le spot parfait pour donner un coup d’exotisme à votre feed (un petit filtre par-dessus pour un effet bronzé n’est pas de refus !)

Le jardin du Palais de Saint-Pierre

20 Pl. des Terreaux, 69001 Lyon

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Yvan (@smilelikechaplin)

Au cœur de la ville se cache un petit havre de paix plein de calme et d’harmonie dont les murs de l’ancienne abbaye protègent le passant du bruit extérieur. 

Situés dans l’enceinte du musée des Beaux-Arts, les jardins de l’abbaye sont mentionnés pour la première fois dans un plan de J.M Dureau daté des environs de 1550.

Son cadre romantique est amplifié par les nombreuses sculptures tels un musée en plein air, ses tilleuls, ses allées dans lesquelles on se promène bercé par la mélodie du chant des oiseaux…

Ce jardin est parfait pour un shooting photo printaniers (au top, c’est la saison !) 

On sort les outfits aux motifs fleuris et aux couleurs chaudes et c’est parti !

Le Jardin des curiosités

 8 Pl. de l’Abbé Larue, 69005 Lyon
5e arrondissement

 

 

Attention les yeux, voici un des spots qui offre l’une des plus belles vues sur la ville ! Perché sur les hauteurs de Fourvière, le Jardin des Curiosités nous donne l’impression de dominer la ville surplombant les toits lyonnais. 

Il est offert par la ville de Montréal à l’occasion du vingtième anniversaire des relations de coopération avec Lyon. Il ouvre en août 2001.

L’endroit parfait pour rester dans un cadre photo bucolique et romantique. C’est d’ailleurs la saison pour prendre de sublimes clichés du coucher de soleil sur la ville !

 Autre curiosité, les chaises sculptures, œuvres d’art si insolites…

Non seulement parfait pour les photos, ça reste un des spots les plus chimériques pour un rendez-vous romantique !

Le Jardin Rosa Mir

87 Gd Rue de la Croix-Rousse, 69004 Lyon, 4e arrondissement

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par ONLYLYON (@onlylyon)

Le Jardin Rosa Mir surprend chaque visiteur qui s’y aventure ! Bien connu des amateurs de lieux insolites, le jardin Rosa Mir étonne autant les touristes que les riverains.

C’est Jules Senis qui est à l’origine de cette merveille ! Un maçon réfugié de la guerre d’Espagne atteint d’un cancer de la gorge en 1952 et fait le vœu de créer le jardin qu’il dédie à sa mère. 

De ce souhait, résulte une fabuleuse construction faite de coquillages et de pierres méticuleusement assemblés les uns aux autres. C’est un véritable univers que nous offre Jules Senis propice à la rêverie et à l’évasion

Le soleil ne fera que ressortir les mille couleurs de la composition, nous vous conseillons d’attendre les beaux rayons pour prendre des photos des plus extraordinaires !

Spots typiques de Lyon

La basilique Notre-Dame de Fourvière

8 Pl. de Fourvière, 69005 Lyon, 5e arrondissement

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Justine (@_justine_mrst)

Partout dans la ville, quel que soit l’endroit, vous apercevrez toujours cette imposante basilique perchée sur la colline de Fourvière depuis la fin du XIXe siècle.

Témoignant de l’histoire de Lyon, cette vieille dame est un trésor architectural. Ce véritable symbole de la ville est un spot incroyable pour un panorama magique sur la ville.

Grimpez au sommet pour prendre une photo de toute la ville, un spot vraiment incroyable !

Les Traboules de Lyon 

Rue du Bœuf, 5e arrondissement

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par France4Dreams (@france4dreams)

En continuant votre balade dans le Vieux Lyon, vous aurez la possibilité de passer d’une traboule à une autre, ces petits passages secrets à travers les immeubles d’habitations, vraiment typique de la ville !

Cela vous mènera jusqu’à une pittoresque cour intérieure. Vous n’aurez qu’à lever le nez pour admirer l’iconique Tour Rose, Cette demeure pittoresque et bien particulière qui doit à ses propriétaires du XVIIe siècle son apparence inhabituelle. Le plus célèbre résident de cette Tour est le roi Henri IV.

Pour une photo parfaite, vous pouvez aussi attendre le crépuscule et vous rendre dans la Cour des Voraces avec ses escaliers d’une perspective unique en son genre. La Cour traverse les décennies sans prendre une seule ride et s’imbrique toujours aussi parfaitement dans la composition urbaine inestimable. 

Si vous aimez ce concept de photo, alors vous serez servi ! C’est plus de 400 traboules qui peuplent la ville alors pour être original, n’hésitez pas à chercher les moins photographiées !

Les pentes de la Croix-Rousse

La Croix-Rousse, Lyon

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Corrado Catesi (@corrado.catesi)

De la Presqu’île à la Croix-Rousse, les pentes sont un passage obligé pour qui veut découvrir la véritable identité lyonnaise. 

L’urbanisation du coteau de la Croix-Rousse débute véritablement à la Renaissance. Au début du XVIe siècle, la ville se développe à l’extérieur du Mur des Lanternes (place des Terreaux). 

La construction des remparts de la Croix-Rousse débuta en 1512 et dura un siècle. 

Le quartier possède plusieurs vestiges de l’époque romaine : au niveau du jardin botanique se trouvent les trois anciens amphithéâtres des Gaules, et la voie romaine qui reliait autrefois la ville de Lugdunum – nom romain de Lyon – à la Germanie.

Riche en histoire, l’interminable ascension cache de nombreuses adresses de boutiques et de gastronomie. Les couleurs de ses bâtiments et la vue aérienne du centre-ville sont toujours agréables à admirer.

Des pavés aux bâtiments orange s’élevant vers le ciel, les photographes en quête de compositions urbaines seront ravis, c’est un endroit idéal pour les photos de paysages.

Rooftopt des Muses de l’Opéra

Pl. de la Comédie, 69001 Lyon – 1er arrondissement

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Mathilde (@ma.thilde)

Face à l’Hôtel de Ville, depuis, prenez un peu de hauteur, direction le 7ème étage (ciel !)

À l’origine, cela devait être un lieu éphémère, il faut croire qu’il fut victime de son succès puisqu’ouvert toute l’année ! (pour notre plus grand plaisir) ! 

Les Muses de l’Opéra à l’Opéra National de Lyon n’ouvrent qu’à 18h pour l’apéritif et offrent un cadre extraordinaire et un panorama magnifique., Muse, victime de son succès, est désormais ouvert à l’année. 

Si le bar panoramique n’ouvre qu’en fin d’après-midi, c’est bien pour prendre des photos divines au coucher du soleil ! 

Rien de tel que d’apprécier l’heure bleue, lorsque le jour rencontre la nuit et que le bleu de la nuit remplit le ciel plus que le bleu du jour : Un cadre unique !

Pour découvrir des spots instagrammables à Paris c’est ici !
Pour découvrir que visiter à Lyon : 10 incontournables c’est ici !

Sources :

lebonbon.fr
lyoncandoit.com
swello.com
lyon-france.com
lyon.fr/culture
lyonbeefsteakclub.com