Skip to main content

La ville de Lyon est située dans le sud-est de la France, dans la région d’Auvergne-Rhône-Alpes.

Quartiers authentiques, musée, parc contemporain, basilique ou encore street-art… Lyon possède une richesse patrimoniale historique qui positionne la ville comme l’une des plus attractives d’Europe.

Si vous téléchargez l’application, vous pourrez découvrir une multitude de points d’intérêt à visiter dans cette région. Pour la découvrir, cliquez ici. Pour découvrir la liste des spots photos instagrammables à Lyon c’est ici !

Henoo est une application gratuite et collaborative permettant de découvrir et partager le patrimoine qui vous entoure !

Musée des Confluences

Musée des Confluence - Lyon

© archdaily.com.br

Construit par l’agence d’architecture autrichienne du nom de Coop Himmelb(I)au, le musée qui a ouvert le 20 décembre 2014 est réalisé dans un style déconstructiviste propre à l’agence. Son apparence tape à l’œil tisse la curiosité des passants, faisant évoquer un ovni. La structure se démarque du reste avec sa composition en deux parties, un côté Cristal qui est en verre et un côté Nuage qui est en inox.

Situé dans le quartier de la Confluence à Lyon, dans le 2e arrondissement, le musée expose quatre grandes scénographies qui se suivent tel un parcours sur 3 000m2.

On débute avec le commencement avec « les origines, les récits du monde », à la suite, « les espèces, la maille du vivant » ; se succède après « les sociétés, le théâtre des hommes » et « les éternités, visions de l’au-delà ». Après ce parcours, vous devriez ressortir du musée avec une meilleure connaissance du monde.

Une belle collection de 2,2 millions d’objets hérités du Muséum de Lyon, ancien musée ayant fermé en 1968, est constituée du mammouth de Choulans, d’un exemplaire de Spoutnik 2, de masques de théâtre nô et bien d’autres choses qu’il faudra découvrir par vous-mêmes en vous y rendant.

Le monument s’est vu attribuer l’appellation de musée de France, qui signifie qu’il est agréé par l’État et qu’il bénéficie de son aide pour le moins précieuse.

Le parc de la Tête d’Or

Jardin botanique du parc - Lyon

© lyon-france.net

C’est en plein cœur de Lyon que se trouve l’un des plus grands parcs urbains de France avec plus de 100 hectares. Ce jardin, réclamé par le maire et préfet de Lyon, est l’œuvre des deux frères Denis et Eugène Bühler ainsi que de l’ingénieur Gustave Bonnet.

Le parc a ouvert en 1857 malgré les travaux inachevés, proposant un style contemporain composé par des lieux emblématiques comme la roseraie internationale, le jardin botanique, la statue Aux enfants du Rhône défenseurs de la Patrie située à l’entrée, et bien d’autres.

Les lieux sont très fréquentés chaque année, on parle d’une moyenne de 3 millions de visiteurs, ce qui en dit long sur la réputation qui les précède.

La faune et la flore très présente dans le parc justifient la destination très prisée par les touristes. En effet, le parc détient une roseraie sur 5 hectares, avec 450 variétés de roses. Le parc possède aussi une impressionnante collection de 6500m2 de serres et 16 000 espèces végétales.

Reconnue pour sa collection très riche en termes de diversité, une dizaine d’entre elles ont été labellisées par le Conservatoire des Collections Végétales Spécialisées.

Côté faune, une présence assez importante s’élève à 400 animaux qui cohabitent dans le parc, on y retrouve des mammifères, des oiseaux et des reptiles.

Une plaine africaine a été aménagée, regroupant des animaux du continent comme des zèbres et des girafes. L’Asie a également une place dans le parc dans le cadre de programmes mondiaux de protection et de reproduction de ces espèces, 25 espèces animales menacées dans leur milieu naturel ont été accueillies.

DES QUARTIERS AUTHENTIQUES

Vivre dans un quartier dynamique et charmant c’est bien, mais lorsqu’il y a une profonde identité historique en plus, c’est encore mieux. Nous allons voir ensemble deux quartiers qui ont le mérite de se détacher du lot.

La Croix-Rousse, Quartier de la soie

Quartier de la Croix-Rousse à Lyon

© Stephaneplazaimmobilier.com

Située dans le quatrième arrondissement de Lyon, la Croix-Rousse est pourtant un quartier bien à part. Aussi surnommée par l’expression de Michelet « la colline qui travaille », qui l’oppose à « la colline qui prie », se référant à la colline de Fourvière, ce n’est pas pour rien que la Croix- Rousse est le quartier de la soie.

Si nous faisons un bond dans le passé, au début du XIXème se trouvait à la Croix-Rousse une véritable industrie de la soie et des ouvriers tisserands de la soie, nommés les Canuts, qui encore aujourd’hui, marquent l’histoire du quartier.

Pour l’anecdote, la rue Clos Dumenge avait d’ailleurs été aménagée pour accueillir des lotissements pouvant être adaptés aux ouvriers ainsi qu’à leurs familles et leurs matériaux nécessaires pour tisser. Pour en savoir davantage sur cette industrie, le musée des Canuts saura vous satisfaire.

Désormais, la Croix-Rousse est une destination très touristique réputée pour l’ambiance conviviale avec ses nombreux cafés, restaurants, ses grands marchés, ses salles et ses commerces, c’est pourquoi nombreux sont les artistes à s’y installer.

Quoi de mieux qu’un quartier attractif situé dans une ville tout aussi attractive pour ouvrir son café-théâtre ou lancer sa boutique !

Les pentes de la Croix-Rousse allant jusqu’au boulevard de la Croix-Rousse ont été inscrites sur la liste du Patrimoine mondiale par l’Unesco.

Le Vieux-Lyon

Le Vieux Lyon

© trendy-show.com

Quartier très piéton, il regorge de petits chemins qu’il ne faut surtout pas hésiter à emprunter. Ces petites déviations permettront de découvrir une architecture imprégnée d’une forte identité médiévale et de Renaissance qui n’a pas bougé.

De plus, les traboules, ce n’est pas ce qu’il manque dans les rues du Vieux-Lyon. Ces passages piétons qui traversent les cours d’immeuble sont très fréquents, la plus longue se nomme sans surprise « La longue traboule » et relie la rue de Bœuf à celle de Saint-Jean, elle traverse quatre immeubles et cinq cours. Rien que ça !

Le Vieux-Lyon est composé de trois quartiers distincts, en premier lieu, Saint-Georges, qui se trouve au sud, les Canuts qui se sont par la suite déplacés au quartier de la Croix-Rousse étaient initialement présents de ce côté-là du Vieux-Lyon.

Ensuite, il y a Saint Jean, qui se trouve au centre, avec la primatiale Saint-Jean et le musée Gadagne notamment, il reste le coin le plus touristique du Vieux-Lyon car très agréable de s’y balader lorsqu’on est piétons, les traboules sont particulièrement nombreuses par-là. Pour finir, Saint-Paul qu’on retrouve au Nord qui abrite l’église et la gare du même nom.

Le Vieux-Lyon est inscrit au Patrimoine Mondial de l’UNESCO depuis 1998. L’architecture ancienne faisant le charme et la richesse de Lyon, il faut la préserver.

LE STREET-ART DANS LES RUES DE LYON

Avec plus de 100 murs décorés, Lyon s’embellit de couleurs flashy, de coups de pinceau artistiques et de graffitis créatifs. La CitéCréation, créée en 1980 par des étudiants des beaux-arts, refaçonne le paysage lyonnais.

Les quartiers de la Croix-Rousse et de Fourvière étant sur des collines, les coins sont propices aux montées vertigineuses.

Pour s’y rendre, de nombreux escaliers sont mis à la disposition des piétons, certains sont néanmoins plus agréables à dévaler grâce au travail remarquable d’artistes qui ont apporté leur génie créatif dans ces traboules de Lyon.

Avis aux instagrammeurs en herbe, les deux passages qui suivent sont des spots originaux qui feront fureur sur votre feed Instagram.

Escaliers Mermet

Escalier Mermet Lyon

© leprogres.fr

Les escaliers Mermet qui correspondent à une hauteur de quatre étages se trouvent à droite de l’Église Saint-Polycarpe. Ils relient les rues de Burdeau et René-Leynaud. Cette traboule tient son nom du docteur Mermet, conseiller municipal de Lyon vers 1830. Le passage est un site du patrimoine mondial.

Cet œuvre est le fruit du street artiste lyonnais Wenc, accompagné par l’association de promotion des arts urbains, Superposition. Il a été réalisé à l’occasion du Peinture Fraîche Festival en 2019.

Une vingtaine d’habitants du premier arrondissement de Lyon où se trouvent les 80 marches, ont participé au projet. La collaboration a plutôt bien réussi car le résultat est bluffant. On y voit des formes organiques et végétales dans un dégradé de couleurs bleues, de blanc et jaune.

Escaliers Prunelle

Escalier Prunelle Lyon

© lyon-visite.info

Non, cet escalier ne se trouve pas en Amérique latine mais bien à Lyon. Les escaliers Prunelle portent le nom de la rue dans laquelle ils se trouvent. Cet art a vu le jour en 2015 après un voyage au Brésil et au Mexique qui a fortement inspiré le directeur artistique, Genaro Lopez.

Possédant 48 marches de couleurs bleues, vertes, oranges, rouges et jaunes, elles ont ainsi été colorées par les habitants volontaires afin de faire ressentir à travers ça toute la gaieté qui anime le quartier. Tout ceci a pu se faire avec la participation de l’entreprise Zolpan, fabriquant et commerçant de peintures ainsi que le financement de la Mairie du 1er.

La volonté est de mettre le quartier en valeur avec une œuvre facilement réalisable, de ce fait, le travail peut être collaboratif.

Le mur des Canuts

Le Mur des Canuts Lyon

© blog.appartager.com

Saviez-vous que la plus grande fresque trompe-l’œil d’Europe se trouve à Lyon, et plus précisément dans le quartier de La Croix-Rousse ? Installé dans le boulevard des Canuts, le mur d’une superficie de plus de 1 200 m2, impressionne par sa grandeur et le côté trompe-l’œil très réussi.

Comme abordé plus haut, le quartier de la Croix-Rousse est très marqué par son passé en soierie, ainsi que par les travailleurs de soie nommés les « Canuts ». Le nom de ce mur est donné en hommage aux ouvriers, qui ont contribué à ce patrimoine culturel.

La première fresque est réalisée en 1987 et est modifiée régulièrement en fonction de l’évolution du quartier par CitéCréation. Cette coopérative, composée d’artistes, s’inspire de l’histoire de la ville et la retranscrit dans leurs œuvres. La version actuelle de la fresque date de 2013.

L’histoire des personnages du mur connaît une évolution, comme l’illustration d’un petit garçon avec son vélo qui est ensuite illustré adulte à côté d’une petite fille, on peut imaginer qu’il a grandi et qu’il est devenu père. Ces personnages vivants et évoluant ainsi aux côtés des Lyonnais créent une attache particulière à l’œuvre d’art.

Le site Gallo-Romain de Fourvière

Site Gallo-Romain de Fourvière Lyon

© met.grandlyon.com

La ville de Lyon est très attachée à son histoire et au patrimoine qu’elle détient, c’est ce qui compose le site Gallo-Romain de Fourvière. Situé sur les pentes de la « colline qui prie », le site regroupe l’Odéon antique, le théâtre romain et le musée de la Civilisation Gallo-Romaine.

Anciennement au cœur de la cité Lugdunum, le site a été abandonné au IIIème siècle et les vestiges ont été découverts et restaurés au début du XXème siècle, le classant sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco.

Désormais, les lieux sont propices aux passionnés d’histoire et pour les balades. En été, les lieux laissent place au festival des Nuits de Fourvière, mais aussi à des spectacles et des représentations théâtrales, de quoi dynamiser les lieux et ravir les Lyonnais.

Une visite du théâtre et de l’odéon pourrait s’achever par un tour au musée, construit par l’architecte Bernard H. Zehrfuss en 1975. Il vous permettra d’approfondir vos connaissances du site et sur la vie à Lugdunum dans l’antiquité.

La place Bellecour

La place Bellecour

© guide-lyon.fr

Comment parler de Lyon sans évoquer ce lieu qu’on ne présente plus. L’imposante place Bellecour est la plus grande place piétonnière d’Europe avec une superficie de 62 000 mètres 2. Cette place située dans le 2èmearrondissement attire chaque année un bon nombre de touristes. Elle est classée site du patrimoine mondial et site du centre historique.

La statue équestre de Louis XIV prend une place importante située au centre en hauteur, on ne peut pas la rater. Très digne, l’ancien roi de France, tout en bronze n’a pas perdu de son charme depuis 1850, symbolisant à l’époque le pouvoir royal sur la ville.

La place donne un accès facile aux commerces et au Vieux-Lyon, elle est d’ailleurs considérée comme le point 0 de Lyon, les distances s’évaluent à partir d’elle.

En plus d’être bien localisée, elle est très animée. Des activités sont mises en place pour offrir une expérience touristique à la hauteur des lieux. Au programme, concerts fréquents, patinoire en hiver, fan zone lors des grands matchs, salons… Mais la place est aussi un lieu idéal pour les manifestations et les regroupements du fait de l’espace qu’elle propose.

La basilique de Fourvière

La basilique de Fourvière Lyon

© cityzeum.com

Fourvière n’est pas surnommé la « colline qui prie » pour rien, les habitants de ce secteur sont très attachés à la Vierge Marie. L’église lui est dédiée, ce qui fait de cet endroit une richesse absolue des Lyonnais.

Ce lieu incontournable, situé au sommet de la colline, est classé aux monuments historiques en 2014 et au patrimoine mondial de l’Unesco.

Ce monument est le travail des architectes Bossan et Sainte-Marie Perrin. Il a été construit en 1870 et consacrée en 1896 dans un style néogothique et néobyzantin.

D’une hauteur de 86 mètres et d’une largeur de 35 mètres, ses quatre tours d’une quarantaine de mètres représentent les vertus cardinales : la Prudence, la Tempérance, la Force et la Justice. Installée sur l’abside, une statue de l’archange Michel est visible aussi.

La basilique attire, que ça soit par son architecture, par son histoire, par l’expérience spirituelle qui en résulte. Chaque année, on parle de plus de 2 millions de visiteurs, dont des pèlerins, qui traversent le monde pour venir admirer, prier et se ressourcer.

Nous espérons que cet article vous a plu, pour découvrir d’autres guides de voyage et visiter Montpellier, Cannes, Aix-en-Provence, Orléans et bien d’autres c’est ici !

Sources :

villagesdescreateurs.com
fr.wikipedia.org
lyon.fr
archdaily.com.br
batiactu.com
guide-lyon.fr
lyon-france.com
loisirs-parcdelatetedor.com
lyon4.stephaneplazaimmobilier.com
airfrance.fr
lyon-visite.info
visiterlyon.com
www.leprogres.fr
fourviere.org