Skip to main content

Avignon est une destination française parfaite si vous êtes des amateurs d’art, de patrimoine, d’expositions et de théâtre ! Située au cœur de la Provence, elle jouit d’un cadre hors du commun très apprécié des touristes ! La ville vous ouvre ses portes et saura — nous en sommes certains —  vous divertir sous un soleil réconfortant —  nous l’espérons —  !

Découvrez 10 incontournables de la ville pour y profiter un jour ou un week-end afin de vous aider à préparer votre séjour à la Cité des Papes !

Pour en découvrir plus dans la ville et savoir que visiter, nous vous conseillons de consulter la liste Avignon : Que faire et voir ? Les incontournables !

Découvrez la liste Henoo

Henoo c’est l’application gratuite et collaborative qui vous permet de découvrir et partager le patrimoine qui vous entoure !

1. Le Pont d’Avignon

Le Pont d'Avignon - Pont Saint Bénezet

Le Pont d’Avignon

Vous connaissez sûrement très bien ce pont en raison de la célèbre chanson dédiée à ce monument… L’on y danse, l’on y danse…

La construction du pont est liée à la légende de Saint Bénezet.

Un certain Bénézet serait à l’origine de la construction de l’ouvrage en 1177 sur des restes de culées romaines. Ce jeune berger descendu des montagnes, proclamait être envoyé par Dieu pour construire un pont.

Les habitants, le prenant pour un fou, se moquèrent de lui et le mirent au défi de transporter une pierre très lourde sur son dos et de la jeter dans le Rhône pour entreprendre la construction. Quelle ne fut pas la surprise des habitants lorsqu’aidé par une intervention divine, il réussit à soulever la pierre et la jeter.

Au fil des siècles, le pont se développe, s’agrandit, il mesurait plus de 920 mètres de long et était l’un des rares permettant de traverser le Rhône. Bien que trop étroit pour laisser passer les charrettes à des fins commerciales, il avait le rôle de contrôler le trafic et prélever les droits de péage.

Une chapelle avec les reliques de Saint Bénezet a été aménagée au milieu du pont.

À la suite des guerres et inondations du Rhône, le pont a été endommagé et reconstruit de nombreuses fois jusqu’au XVIIe siècle.

Aujourd’hui, vous pourrez vous y balader et y admirer un beau panorama sur le palais des Papes, les remparts, le petit Palais, le Fort Saint André… Mais aussi découvrir l’histoire du pont grâce à un film et une petite exposition.

Le Palais des Papes

Le Palais des Papes - Avignon

Le Palais des Papes – Avignon

Le Palais des Papes est LE lieu emblématique de la ville à visiter. Ce monument historique accueillant plus de 600 000 visiteurs par an fait partie des 10 monuments les plus visités du pays.

Il a servi de résidence aux papes tout le long du XIVe siècle. À la fois forteresse et résidence à l’époque, ce sont 9 papes qui s’y sont succédé, faisant de cet impressionnant édifice une forteresse impressionnante et un somptueux palais gothique de l’Occident.

Témoins de la puissance de la chrétienté de l’époque, vous pourrez y découvrir plus de 25 salles. Entre appartements privés, de cérémonies, fresques de chapelles et terrasse, c’est une richesse historique sans égale qui s’offre à vous et un panorama exceptionnel sur Avignon.

Le palais propose également d’explorer les différentes pièces en 3D. Pour ceux qui se lassent un peu des visites classiques, cela vous permet une immersion totale au cœur des salles et décors de l’époque !

Toutes les informations sont ici !

La cathédrale Notre-Dame des Doms d’Avignon

Cathédrale Notre-Dame des Doms d'Avignon

© viator.com

Dominant la vallée du Rhône aux côtés du Palais des Papes et siège de l’archidiocèse d’Avignon, la cathédrale Notre-Dame-des-Doms a été construite au XIIe siècle puis remaniée aux XVe et XVIe siècles.

Cette grande dame est célèbre pour son clocher au sommet duquel se dresse la Vierge dorée visible aux alentours. Ce véritable joyau architectural mêle l’architecture romane provençale, l’art gothique mais aussi baroque. C’est ici même que se trouvent les tombeaux gothiques des papes Jean XII et Benoît XII.

La jolie façade romane possède un portail avec un décor peint et non sculpté. À l’intérieur de la cathédrale, on baigne dans une douce pénombre rassurante, faisant régner une ambiance particulière.

La cathédrale est véritablement un must-seen d’Avignon !

Les musées

Le musée du Petit Palais

Musée du Petit Palais - Avignon

© Avignon Tourisme

À deux pas du Palais des Papes, vous pourrez visiter ce musée, inauguré en 1976 prend place dans l’ancien palais des Archevêques.

Il est consacré à la peinture notamment italienne et provençale du Moyen-Age à la Première Renaissance mais aussi des sculptures de styles romanes et gothiques d’artistes de la ville. C’est près de 600 sculptures et 400 peintures qu’il abrite. Vous verrez notamment des œuvres telles que Sainte Conversation de Carpaccio ou la Vierge à l’enfant de Botticelli.

En clair, ce musée est une véritable mine d’or, tant pour la richesse de ses œuvres que pour le lieu dans lequel il prend place.

Le musée Calvet

Musée Calvet - Avignon

© Tripadvisor

Également appelé Musée des Beaux-Arts et d’Archéologie d’Avignon, le musée Calvet est le plus important de la cité des papes. Prenant place dans un somptueux hôtel particulier du XVIIIe siècle (Hôtel de Villeneuve-Martignan), il couvre un panel de sujets tels que l’archéologie, l’ethnologie asiatique, océanique et africaine ou les beaux-arts.

Entre peintures, sculptures, dessins, et arts décoratifs, les trésors de la peinture française s’offrent à vous de la Renaissance au XXe siècle. Le musée comprend également une collection égyptienne particulièrement remarquable.

Une collection archéologique grecque et romaine est à découvrir dans le « Musée Lapidaire » Il prend place dans un autre bâtiment mais fait partie du musée Calvet.

Vous pouvez acheter un billet combiné pour les 2 musées !

La collection Lambert

COLLECTION LAMBERT - Avignon

© Avignon Tourisme

Ce musée d’art contemporain unique est né de l’initiative d’un marchand d’art et collectionneur : Yvon Lambert. Cet homme a été l’un des marchands d’art les plus importants de la place de Paris des années 1960 au milieu des années 2010.

Ce grand collectionneur constitue une collection privée, unique en France comprenant près de 2000 œuvres. En 2000 il fait don à l’État d’une partie de son exceptionnelle collection personnelle constituée d’œuvres majeures de la seconde moitié du XXe siècle et du début du XXIe siècle.

Située au cœur d’Avignon, la Collection Lambert est abritée au sein de bâtiments d’une richesse patrimoniale exceptionnelle : Deux magnifiques hôtels particuliers du XVIIIe siècle (hôtels de Caumont et de Montfaucon).

Le musée Angladon

Musée Angladon à Avignon

© angladon.com

Prenant place au sein de L’hôtel Massilian, un hôtel particulier avignonnais datant du XVIIᵉ siècle, le musée Angladon est constitué des œuvres de la collection personnelle de Jacques Doucet, célèbre couturier parisien.

Après avoir fait fortune, il collectionna des ensembles d’œuvres d’art plutôt variés : des dessins, des tableaux, du mobilier et des objets d’art, datant du XVIIIe siècle à l’époque contemporaine. Vous pourrez y retrouver par exemple pour ne citer qu’eux : Von Gogh, Cézanne ou Picasso pour les grands noms.

L’hôtel dans lequel il se tient a su conserver son charme d’antan doté de nombreux meubles d’époque et des salons des XVIIe et XVIIIe siècles.

Le musée Requien

Avignon - le musée Requien

© ledauphine.com

Fondé en 1840 et situé dans l’hôtel particulier de Raffelis-Soissans, le musée Requien est un musée d’histoire naturelle fondé par l’un des naturalistes les plus célèbres du XIXe siècle : Esprit Requien.

De simple cabinet d’histoire naturelle à grand musée comptant parmi les cinq herbiers les plus importants de France, les collections n’ont cessé de s’enrichir et sont régulièrement consultées par les spécialistes du monde entier.

La recherche scientifique est aussi assurée par les chercheurs du Musée qui est devenu un centre de recherche renommé et lieu de diffusion des connaissances.

Vous pourrez également visiter des expositions permanentes et temporaires permettant de s’initier au monde des Sciences.

Les rues pittoresques

Rue des Teinturiers

Roues à Aube des Teinturiers - Avignon

© Avignon Tourisme

La rue des Teinturiers est une rue pittoresque pavée avec des galets de la Durance. Elle part des remparts et suit la Sorgue jusqu’au croisement de la rue des Lices. Surnommée la rue des Aubes, elle tire son nom de l’intense activité industrielle liée aux textiles qui fleurissait entre les XIVe et XIXe siècles.

Le XVIe siècle a vu naître les fabriques d’indiennes donnant du travail aux teinturiers et garanciers, mais aussi aux tanneurs et corroyeurs. La rue et le quartier des Teinturiers incarnent à eux seuls presque toute l’histoire de la vie populaire d’Avignon. N’hésitez pas à vous y balader et vous imprégner de l’histoire d’Avignon à travers son atmosphère paisible et calme !

Rue de la Peyrolerie

Rue de la Peyrolerie - Avignon

© Wikipedia

C’est une des rues les plus représentatives de l’époque médiévale d’Avignon Son nom vient de « peyrou », un mot provençal signifiant « chaudron ». Ce nom n’est pas anodin ! En effet, au Moyen-Age, c’est dans cette rue que s’exerçait l’art de la chaudronnerie.

Elle passait autrefois sous l’un des contreforts du Palais des Papes jusqu’à la fin du XVe siècle, mais en réalité, la rue a été formée par un roc, une masse de pierre difficilement franchissable. C’est alors que des travaux sont réalisés au XIXe siècle pour élargir la rue lui donnant son aspect actuel.

Pour l’anecdote, en 1902, des fouilles ont révélé une tête de Dionysos à cet endroit !

Rue des Fourbisseurs

Avignon - Rue des Fourbisseurs

© ledauphine.com

Tenant son nom des armuriers, travailleurs nettoyant les armes blanches, la rue des Fourbisseurs eut de nombreuses appellations au fil des siècles, toujours s’inspirant des métiers exercés dans ces lieux. D’ailleurs, les ruelles voisines ont elles aussi porté un bon nombre de noms différents.

Elle fut nommée rue Espasiers et de Notre-Dame d’Espérance en raison d’un vocable d’une chapelle adossée à l’ancienne église de Notre-Dame la Principale aujourd’hui Chapelle des Pénitents Blancs.

L’été, cette petite rue se pare d’un ciel de tournesols, au plus grand plaisir des Avignonnais et touristes. Elle fait partie de ces petites ruelles bucoliques pleines de charme qui ne vous laissera pas indifférent !

Le jardin des Doms

Jardin des doms à Avignon

© Wikipédia

Non loin de la cathédrale se trouve Le jardin des Doms perché sur le rocher des Doms. Le véritable poumon vert de la ville est le plus connu d’Avignon offrant une vue imprenable sur toute la vallée du Rhône du château de Villeneuve Lès Avignon au Mont Ventoux !

On apprécie particulièrement sa végétation et sa pelouse bien taillée, se promener dans les sentiers aménagés pour admirer les statues des personnages historiques d’Avignon et se ressourcer près de ses fontaines.

Conçu sur le modèle des jardins à l’anglaise, c’est l’endroit parfait pour faire une pause et se retrouver entre amis ou en famille, profiter d’un café ou d’un verre en terrasse tout en admirant paisiblement la vue.

L’île de la Barthelasse

Île de la Barthelasse à Avignon

© Horizon Provence

Pour poursuivre l’escapade, il vous est possible d’emprunter la navette fluviale au pied du rocher des Doms afin de traverser le Rhône et vous rendre sur l’île de la Barthelasse.

En quête d’endroit naturel et paisible pour échapper un instant au brouhaha de la ville ? C’est 700 hectares de sérénité et de verdure qui s’offre à vous sur l’île ! Vous profiterez notamment au gré de vos balades d’un surprenant panorama sur le pont d’Avignon et la cité des papes.

Ce qui la rend si paisible et tranquille, c’est qu’elle se trouve en zone inondable, lui épargnant ainsi l’urbanisation. L’île de la Barthelasse est classée zone naturelle d’intérêt écologique, faunistique et floristique. On y trouve notamment toute sorte de petits animaux comme des hérissons, des castors ou encore des musaraignes.

Avec ce patrimoine naturel tout simplement merveilleux, l’île de la Barthelasse est vraiment un incontournable d’Avignon !

Le Fort Saint-André

Fort de Saint-André - Villeneuve-lès-Avignon

© civitatis.com

À Villeneuve-lès-Avignon, le Fort Saint-André est construit dans les années 1360 sur le Mont Andaon pour protéger le Royaume de France des potentielles attaques ennemies.

Cette ancienne sentinelle, remarquable par sa conservation, constituait un symbole du pouvoir royal. Le Fort abritait une garnison, une vous offrira un panorama allant du mont Ventoux jusqu’aux Alpilles.et une Cour de Justice. Il garda son rôle stratégique jusqu’en 1480 lorsque la Provence est rattachée au Royaume de France.

Ce modèle de l’architecture militaire médiéval est d’une beauté remarquable et vous offrira une vue panoramique sublime sur la ville et la vallée, allant du mont Ventoux jusqu’aux Alpilles.

Vous pourrez d’ailleurs visiter les incontournables à Villeneuve et découvrir La Chartreuse (un monastère médiéval), les jardins de l’Abbaye Saint-André, la collégiale Notre-Dame et son Cloître (une église gothique du XIVe siècle) ou encore la tour Philippe le Bel qui contrôlait l’accès au Pont d’Avignon.

La Chapelle Saint-Martial

La Chapelle Saint-Martial - Avignon

© avignon-saintmartial.blogspot.com

La chapelle Saint-Martial est une chapelle du palais des papes d’Avignon remarquable grâce à ses magnifiques fresques consacrées à Saint-Martial, réalisé par Matteo Giovannetti.

Le pape Clément VI charge Matteo Giovannetti de décorer le Palais des Papes d’Avignon, où il dirige une équipe de peintres venus de toute l’Europe. À la mort de Martini, on lui confia la tâche de décorer les chapelles.

Situées au deuxième étage de la Tour Saint-Jean, les peintures de la Chapelle Saint-Martial retracent les moments forts de la vie de Saint-Martial.

Matteo Giovanetti travailla de 1344 à 1345 à la réalisation de ce chef-d’œuvre. Le sens de lecture de ces scènes va de haut en bas. La voûte de cette église est illustrée de treize scènes de la jeunesse de Saint-Martial.

De 1347 à 1348, Matteo Giovannitti était également responsable de la décoration de l’église Saint-Jean. Cette dernière est située en contrebas de la chapelle Saint-Martial.

Cet espace unique et fragile constitue un joyau de la peinture européenne du XIVe siècle.

La Place Pie

Place Pie - Avignon

© Avignon Tourisme

On peut dire qu’il s’agit du point central dynamique et animé d’Avignon, c’est sur cette place que se tiennent Les Halles d’Avignon nichées dans l’ancien pavillon Baltard depuis 1899.

Le botaniste Patrick Blanc créé sur la façade un immense mur végétal de 600 m².

Des rendez-vous gourmands y sont organisés chaque samedi à 11h où de grands chefs locaux proposent des démonstrations de leurs meilleures recettes. La place est pleine de vie, bordée de terrasses, de marchés, de musées et théâtres… De quoi passer un moment agréable et vivant !

Nous espérons que cet article vous a plu, pour découvrir d’autres guides de voyage et visiter Montpellier, Cannes, Aix-en-Provence, Orléans et bien d’autres c’est ici !

Sources :

collectionlambert.com
generationvoyage.fr
terre.tv
voyagetips.com

Camille Ngondy

Content Manager chez Henoo 🧡