Skip to main content

Connue et reconnue pour son historique et son passé de repère de corsaires, ce n’est pas par hasard qu’on surnomme la ville de Saint-Malo la Cité Corsaire.

Sa prestance et son charme sans égal résident dans les remparts et la forteresse qui entourent la ville et se dressent au-dessus de ses plages et de son port. Ces façades et tours fortifiées lui donnent une silhouette unique.

Entre plages, patrimoine culturel et historique, monuments remarquables et îles pittoresques, Saint-Malo est une vraie merveille qui peut se visiter toute l’année ! Plages, monuments remarquables, patrimoine historique, grandes marées, îles, musées… venez visiter la ville de Saint Malo au gré des saisons.

Pour ne rien louper de votre séjour, vous pouvez télécharger l’application gratuite et collaborative Henoo qui vous permet de découvrir tous les lieux et activités touristiques autour de vous et consulter cet article des 10 incontournables à Saint-Malo.

Les remparts de Saint-Malo

© Canva

S’il y a bien un incontournable à faire à Saint-Malo, ce sont les remparts de la ville sur lesquels vous pouvez vous promener. La première enceinte a été construite par Jean de Chatillon en 1155 et la grande partie des remparts actuels par Garangeau, architecte de Vauban, au XVIIIe siècle.

Comptez environ une heure si vous souhaitez faire le tour complet des remparts. Vous pourrez monter par la porte Saint-Thomas et vous découvrirez ensuite le Fort National. Prenez de la hauteur et grimpez sur la tour Bidouane pour découvrir un superbe point de vue.

En continuant votre chemin vous rencontrerez des personnages tels que Robert Surcouf ou Jacques Cartier. N’hésitez pas à faire un tour à la maison du Québec. Vous pourrez voir le Bastion de la Hollande, la cathédrale Saint-Vincent, la chapelle Saint-Sauveur

En clair, faire le tour des remparts permet d’avoir un panorama magnifique sur les monuments emblématique et historique de Saint-Malo mais aussi pour admirer d’exceptionnels points de vue.

Le Château de la Duchesse Anne

Le Château de la Duchesse Anne - Saint-Malo

© lepetittrain-saintmalo.com

Longez la Grande Plage du Sillon pour découvrir le château de Saint Malo. Le château est édifié entre le XVe et le XVIIIe siècles, il fut construit par les ducs de Bretagne pour assurer leur tutelle sur la ville de Saint-Malo.

En 1475, le duc de Bretagne François II ordonne la construction de la tour La Générale. Sa fille Anne, future reine de France, fait construire de 1498 à 1501 la tour Quic-en-Groigne. Son nom particulier viendrait du fait qu’il fut édifié contre la volonté des Malouins. La Duchesse Anne souhaitait un château ressemblant à un carrosse, les quatre roues représentées par les tours, une caisse (le Grand Donjon) et un timon (la Pointe de la Galère).

De forme pentagonale le Grand Donjon abrite le Musée d’Histoire de la Ville et du Pays Malouin qui retrace le passé de la cité corsaire à travers les personnages qui ont marqué Saint-Malo. Vous pourrez aussi découvrir le Musée d’Ethnographie du Pays Malouin qui évoque l’époque de la pêche à Terre-Neuve et la construction navale dans la région.

La cathédrale Saint-Vincent

© Office de Tourisme de Saint-Malo

La cathédrale Saint-Vincent est une ancienne cathédrale catholique romaine, elle fut le siège de l’ancien évêché de Saint-Malo et c’est une des trois cathédrales du diocèse avec les cathédrales de Rennes et de Dol. Elle est dédiée à Saint-Vincent diacre martyr de Saragosse du début du IVe siècle.

Elle domine la ville puisqu’elle est située en plein cœur de Saint-Malo, sa construction débute au XIIe siècle, plus précisément en 1146. Elle est d’une architecture mêlant les styles roman et gothique qui épousent à la perfection le rocher sur lequel elle s’élève.

La cathédrale a subi les aléas des guerres et des siècles, notamment au cours des combats de la libération à la fin de la Seconde Guerre mondiale lorsque la ville de Saint-Malo était quasiment entièrement détruite. Les campagnes de restauration ont permis de la faire rayonner à nouveau, elle est un témoignage original de l’art sacré du XIIe au XXIe siècle.

Entrez pour découvrir ses somptueux vitraux signés Jean Le Moal et le maître verrier Bernard Allain. Posés en 1972, c’était alors le plus vaste ensemble de vitraux contemporains qui aient été posés dans un édifice ancien. Le petit plus c’est vraiment la rosace du chevet, cette pure merveille qui illumine de couleur l’intérieur quand les rayons du soleil viennent à la rencontre des vitraux, un spectacle incroyable !

Les Rochers Sculptés de Rothéneuf

Les Rochers Sculptés de Rothéneuf

© Wikipedia

Pour ceux qui veulent des sorties un peu plus insolites, nous vous invitons à faire la rencontre des Rochers Sculptés de Rothéneuf. Vous les trouverez dans un quartier de Saint-Malo, à part de la ville.

La Bretagne demeure une terre mystérieuse, de légende et de mythes… Les Rochers Sculptés de Rothéneuf constituent un univers étrange qui vous transporte dans un autre temps. Ces sculptures monumentales relevant de l’art brut sont des personnages directement réalisés dans le granit ou dans du bois sur le littoral par l’abbé Fouré entre 1894 à 1907.

Cet endroit plus qu’étonnant est devenu un véritable musée à ciel ouvert d’art brut. Ces curieux rochers retracent la légende des Rothéneuf, famille de Corsaires, pirates et nobles. La famille aurait régné sur la région, du XVIe siècle jusqu’à la Révolution française.

Plus de 300 œuvres de pierres impressionnantes longent le littoral surplombant la mer. Les sculptures représentent des personnages de son époque, des visages qui lui étaient familiers, des Saints bretons…

Un travail acharné d’un passionné qui s’est consacré pleinement à la réalisation de ce jardin de pierre dans lesquelles on devine le désir de laisser une trace de son passage sur Terre…

Découvrez les monuments les plus insolites en France ici !

Le Fort National

Le Fort National

© Canva

Direction la plage de l’Eventail pour découvrir un incontournable de Saint-Malo, le Fort National qui domine la Cité Corsaire. Cet ancien Fort Royal est construit en 1689 sur les plans de Vauban et sous les ordres de Louis XIV.

Bien qu’il soit la propriété d’une famille bretonne, vous avez la possibilité de le visiter en visite guidée mais les horaires varient en fonction des marées puisqu’il est accessible uniquement à marée basse. Pour l’anecdote pratique, si vous ne voyez pas le drapeau français hissé, c’est que le Fort est fermé.

Ces murs de pierre en granit renferment des secrets et son importance a traversé les siècles. Il est construit sur le rocher de l’Islet sur lequel se dressait un phare avant la construction du fort.

Le fort participa à la défense de la cité lors de l’attaque anglaise de 1693. Il vécut une existence relativement paisible, excepté pendant la Seconde Guerre mondiale ou il devint prison allemande aux conditions rudes. Une plaque commémorative dans le fort honore la mémoire des prisonniers morts.

À travers sa longue histoire, le fort est un monument phare de la vie de Saint-Malo, à ne manquer sous aucun prétexte ! Vous trouverez toutes les informations sur le site du Fort National !

Les îles des Bés

Les îles des Bés

© Tripadvisor

Vous ne pouvez pas visiter Saint-Malo sans découvrir les îles Bés ! Accessibles par le Passage des Bés seulement à marée basse, elles sont inhabitées et composées de l’île du Petit-Bé, véritable navire de guerre à l’ancre, construit par Vauban au XVIIe pour défendre la cité Corsaire et l’île du Grand-Bé.

Un fort se dresse sur l’île du Petit-Bé et l’île du Grand-Bé soutient un fort défensif et accueille la sépulture de l’écrivain Chateaubriand, son souhait d’être enterré face à la mer étant réalisé.

Il vous faut bien surveiller les marées avant de traverser le Passage des Bés si vous ne voulez pas retraverser les pieds dans l’eau !

Au sommet du Grand-Bé, vous aurez aussi une vue imprenable sur Saint-Malo.

Phare du Môle des Noires

Phare du Môle des Noires

© Wikipedia

Lors de votre tour des remparts vous tomberez très certainement sur le phare du Môle des Noires. Le phare est érigé il y a plus de 180 ans pour protéger l’avant-port et pour casser les vagues, la digue sur laquelle trône le phare apparaît comme un mur séparant la mer agitée et la mer calme.

Plus que le phare certes très beau mais pas très impressionnant, c’est le chemin emprunté qui est plein de charme : la digue des Môles Noires permet d’admirer un point de vue magnifique sur la ville.

La Cité d’Alet

Cité d'Aleth Saint-Malo

© BERTHIER Emmanuel – Cirkwi

Rendez-vous dans le quartier de Saint-Servan pour découvrir la Cité d’Alet, cette presqu’île offrant un havre de paix. Cet espace aménagé et verdoyant offre l’opportunité de se balader tranquillement loin du brouhaha du centre.

La Cité d’Alet vous permet de remonter le temps et découvrir les origines de Saint-Malo. En effet, c’est à cet emplacement que les premiers habitants s’installèrent en 1145, avant que le siège épiscopal soit transféré sur le site de Saint-Malo Intra-Muros.

L’ancienne cité gallo-romaine est entourée d’eau, c’est un vrai petit coin paradisiaque offrant une vue magnifique sur la Côte d’Émeraude.

Vous pourrez y découvrir le mémorial 36-45 et des vestiges de la Seconde Guerre mondiale. Le mémorial est installé dans un blockhaus, vous pourrez voir les vestiges de la Seconde Guerre mondiale sur 3 niveaux.

Finalement, en continuant votre ascension, vous découvrirez un fort construit en 1759.

La Tour Solidor

La Tour Solidor

© Wikipedia

Juste à côté de la merveilleuse Cité d’Aleth se dresse la Tour Solidor qui domine le quartier de Saint-Servan. Cet ancien donjon médiéval fut construit entre 1369 et 1382 par le duc Jean IV de Bretagne et servait à contrôler les entrées maritimes du fleuve de la Rance.

Son existence fut mouvementée, les militaires l’ont occupée longuement, ses étages ont été utilisés comme prison sous la Révolution puis d’entrepôt sous l’Empire.

La tour a abrité un musée qui réunit les collections du musée de Saint-Malo sur la navigation au long cours et les cap-horniers qui a définitivement fermé, les collections seront transférées au futur musée d’Histoire Maritime de Saint-Malo.

Bien qu’il ne soit plus possible de visiter l’intérieur, l’architecture extérieure de la Tour est incroyable, vous pourrez y voir la croix en l’honneur de Jacques Cartier.

Les plages de Saint-Malo

Les plages de Saint-Malo

© Canva

Pour terminer, Saint-Malo ce n’est pas que des remparts ou des monuments, c’est aussi admirer la beauté des plages. La vieille ville est bordée de superbes plages.

Rendez-vous à la Grande Plage du Sillon qui longe quasiment toute la côte nord-ouest de la ville. Lorsque la mer se recule, la plage devient immense et le sable s’étend à perte de vue, c’est très impressionnant !

Découvrez aussi plage de la Hoguette, plage de l’Evantail, la plage du Môle et la plage de Bon Secours… Vous ne pourrez être qu’émerveillé par leur beauté et c’est toujours agréable de déguster une bonne glace les pieds dans le sable !

Sources :

generationvoyage.fr
carnetsvanille.com
saint-malo-tourisme.fr

Camille Ngondy

Content Manager chez Henoo 🧡