Skip to main content

La ville de Bordeaux est réputée en France pour son vin. Dès lors, de nombreux châteaux viticoles bordelais parsèment les alentours du Port de la Lune. Vous y découvrirez un patrimoine architectural infiniment riche et des vignerons qui réinventent sans cesse l’œnotourisme.

Visiter Bordeaux, c’est aussi découvrir des châteaux viticoles pleins d’histoire et de charme qui nous conte leur passé et leur savoir-faire !

Voici dans cet article une sélection de 5 châteaux (viticole) à visiter près de Bordeaux !

Château Pichon-Longueville Baron

Château Pichon-Longueville Baron - Bordeaux

© Serge Chapuis – Pichon Baron

Au cœur du vignoble de Pauillac s’étendant sur plus de 70 hectares, se dresse fièrement un charmant château à tourelles du XIXe siècle. Sa façade de style néoRenaissance lui donne une apparence somptueuse qui se reflète dans un miroir d’eau. Le domaine remonte à la fin du XVIIe siècle.

Il appartenait au Baron Pichon et classé deuxième grand cru dans la classification officielle des vins de Bordeaux. Ce grand domaine restera dans la famille pendant plusieurs générations et saura garder sa réputation honorable.

Au milieu du XIXe siècle, la propriété est divisée en 2 : Celle du Baron Raoul Pichon de Longueville devenant alors le domaine Pichon Baron, et la seconde, qui revient à ses trois sœurs, prenant le nom de domaine Pichon Comtesse. Le Baron, fier de sa propriété, fait construire en 1851 ce somptueux édifice.

En 1987 le domaine est racheté par AXA Millésimes, dans l’objectif de permettre à de grands vins d’exprimer tout leur potentiel.

Château La Dominique – Saint-Emilion-Pomerol-Fronsac

Château La Dominique - Saint-Emilion-Pomerol-Fronsac

© gironde-tourisme.fr

Le Château La Dominique est un Grand Cru classé de Saint Emilion qui appartient depuis 1969 à Clément Fayat.

Inscrite dans un paysage viticole unique, La Dominique relève d’une architecture très moderne. Jean Nouvel est l’architecte à l’origine de sa création au XVIIIe siècle. Le château conjugue à la perfection un passé glorieux et un présent très moderne.

Il se distingue de ses confrères par ses façades d’acier rouges signées Nouvel rappelant alors la profondeur de la couleur du vin, il ne passe pas inaperçu. Depuis sa terrasse, vous pourrez admirer le chai (en viticulture, le chai est le lieu où se déroule la vinification) de son voisin extravagant : le Château Cheval Blanc.

Château Lascombes : Appellation Margaux

Château Lascombes : Appellation Margaux

© Wikipedia

Situé à Margaux, il est classé deuxième grand cru dans la classification officielle des vins de Bordeaux. Le château Lascombes offre un parfait voyage entre tradition et modernité. Le domaine vous invite à découvrir le terroir unique de ce Grand Cru Classé et le savoir-faire exceptionnel de l’élaboration d’un grand vin.

Les terrains situés sur la plus haute colline de Margaux étaient la propriété de la Maison de Durfort de Duras au XIVe siècle. Le domaine passe ensuite aux mains de Jean-François et Anne de Lascombes.

La construction débute en 1780. Après avoir été vendu à plusieurs reprises, il est racheté pour 200 millions d’euros par la Mutuelle d’assurances du corps de santé français.

Lors de votre visite, vous pourrez assister à la présentation historique du vignoble,visiter le cuvier et les chais mais aussi déguster 2 vins !

Raffinement et élégance, tels sont les mots d’ordre de l’appellation Margaux.

Château de Malle

Château de Malle

© larvf.com

La bâtisse a été construite au XVIIe siècle, c’est un véritable chef-d’œuvre architectural.

L’histoire est étroitement liée à la famille des Comtes de Bournazel, présente dans la région depuis le début du XVIIe siècle. À cette époque, c’est leur ancêtre, Jacques de Malle qui fait construire le Château de Malle.

Cela fait aujourd’hui 4 siècles, que le savoir-faire rigoureux et la passion de la viticulture se transmettent de génération en génération. En 1999 les vignobles de la famille s’agrandissent avec l’acquisition du Château Pessan situé en plein cœur du village de Portets.

Entre façade classique et façade renaissance, la bâtisse trône au cœur de ce parc florentin de 5 hectares dans lequel fleurissent des statues nymphées spectaculaires et des bassins : un véritable théâtre à ciel ouvert. Le château est d’ailleurs dans un excellent état de conservation.

L’entrée du château se fait par une grille qui s’ouvre sur la cour d’honneur, ornée de pilastres est entourée par le logis et les deux ailes.

Un décor somptueux combiné à un savoir-faire exceptionnel, le domaine viticole est une pure merveille ! Il n’est pas ouvert à la visite mais vous pouvez vous rendre sur place, la vente à la propriété est ouverte.

Château Les Carmes Haut-Brion

Château Les Carmes Haut-Brion

© Wikipedia

Rendez-vous à la jonction de Pessac,Mérignac et Bordeaux : pour découvrir le domaine des Carmes Haut-Brion. En effet, c’est le seul château situé à Bordeaux, à la frontière de Mérignac et les vignes à Pessac.

Perdu au milieu des vignes et relativement caché, le domaine semble avoir traversé les siècles à l’abri des aléas de l’histoire et jouissant d’une pérennité exceptionnelle. Tout commence en 1584, lorsque Jean de Pontac, seigneur de Haut-Brion fait don de vignes à l’Ordre des Carmes.

La propriété est ensuite confisquée sous la Révolution avant d’être acheté en 1840. La famille Chantecaille reste propriétaire et travaille durant des années pour embellir la propriété. C’est cette famille qui y fait construire au début du XIXe siècle le château tel que nous le connaissons. Ils aménagent également le parc, dessiné par le paysagiste Louis-Bernard Fischer.

En plus de jouir d’un cadre privilégié entre climat urbain, bassins, bosquets et parc naturel, c’est un lieu où les passations se sont succédé harmonieusement pour conserver l’esprit et la magie de ce domaine.

Château Cos d’Estournel

Château Cos d’Estournel 

© Wikipedia

Cos d’Estournel, est atypique et son apparence orientale peut susciter quelques interrogations, Cos d’Estournel produit du vin sous l’appellation saint-estèphe, classé parmi les deuxièmes grands crus.

En 1791, Louis Gaspard d’Estournel hérite des domaines de Cos et de Pomys. Il est persuadé qu’il s’agit d’un terroir exceptionnel. Ainsi, il fait progresser sa propriété et agrandit le vignoble jusqu’à 45 hectares.

Orné d’un portail monumental du Zanzibar datant du XVIIe siècle, de pagodes et de décorations exotiques, il s’apparente davantage à un palais aux airs orientaux. C’est Louis-Gaspard d’Estournel qui le fait construit et l’histoire témoigne de l’identité et de l’aspect architectural de l’édifice.

Pour cause, il est le premier vigneron bordelais à exporter ses vins en Inde dès 1838, de là, naît une passion qui perdurera à jamais au cœur de la propriété.

Château Smith Haut Lafitte

Château Smith-Haut-Lafitte

© Wikipedia

Le domaine est fondé au cours du XIVe siècle, plus précisément en 1365 par Verrier Du Bosq.

Le négociant écossais Georges Smith le rachète au XVIIIe siècle, lui donnant son nom.Après être passé aux mains de plusieurs propriétaires dont Louis Eschenauer qui la fait classer officiellement grand cru de Graves en 1953, c’est en 1990 que Florence & Daniel Cathiard sont charmés par le Château Smith Haut Lafitte et l’achètent.

On constate parfaitement le savoir-faire et leur passion de perpétuer la tradition d’excellence à travers l’offre oenotouristique qui est à son paroxysme et rarement dépassée. La famille Cathiard envisage d’ailleurs une offre oenotouristique durable.

Si vous aimez l’oenotourisme, découvrez notre article sur les Maison de Champagne à visiter en Champagne-Ardenne !

Sources : 

Wikipedia
Camille Ngondy

Content Manager chez Henoo 🧡