Skip to main content

Niché dans la région très prisée de la Côte d’Azur, Monaco est un lieu de villégiature privilégié de par son emplacement et son histoire. C’est le deuxième plus petit état indépendant au Monde (derrière le Vatican), parallèlement, c’est le plus densément peuplé du monde.

Yacht, palaces, villas, formule 1, tennis et luxe, Monaco est une cité pleine d’histoire et de charme.

Découvrez dans cet article nos coups de cœur à visiter à Monaco !

Henoo c’est l’application gratuite et collaborative qui vous permet de découvrir tous les lieux et activités touristiques aux alentours.

Monaco possède de nombreux quartiers à visiter qui possèdent chacun leur propre identité. Nous allons faire notre petit tour de la ville en suivant ces quartiers :

Le Rocher de Monaco (vieille-ville)

C’est le lieu incontournable de Monaco, là où se concentre toute l’animation et le cœur historique. L’histoire de la ville débute sur ce promontoire rocheux.

Au VIe siècle avant notre ère, les Phocéens de Massalia (aujourd’hui Marseille) fondèrent la colonie de Monoïkos associée à Hercule.

En 1215, une forteresse est construite sur le rocher de Monaco lui conférant une position stratégique militaire. L’histoire de la ville débute réellement en 1297, lorsque François Grimaldi, consul de Gênes, s’empare de la forteresse.

C’est alors qu’il se déguise en moine pour y pénétrer et ouvre les portes à ses soldats. Cet événement lui vaudra le surnom, Malizia (« la malice »).

Flânez dans la vieille ville de Monaco à pied ou à vélo, c’est le meilleur moyen de visiter le cœur historique pour profiter des magnifiques points de vue sur le port. Ruelles étroites, maisons colorées, boutiques, cafés et restaurants, c’est un quartier totalement dépaysant.

Ne manquez pas :

Le Palais Princier

Le Palais Princier Monaco Visiter

© Canva

Ouvert à la visite d’avril à octobre, le Palais Princier est vraiment l’immanquable de Monaco. Trônant fièrement au sommet du Rocher sur le Place du Palais, il est construit au XIIer siècle. Depuis 1927, le palais est la résidence officielle du prince, témoin direct de la grandeur de la famille Grimaldi.

Au début du XVIe siècle, les seigneurs de Monaco ont reconnu leur indépendance par les puissances européennes et leur demeure médiévale prend progressivement l’allure d’un palais marqué principalement par la Renaissance italienne.

Un grand escalier en fer à cheval, rappelle celui de Fontainebleau. Aux XVIIe et XVIIIe siècles, le palais abrite de très riches collections d’art dispersées lors des durs jours de la Révolution Française.

Le palais est alors désaffecté pendant plus de vingt ans et réaménagé après la restauration, à la fin du XIXe siècle. Cet édifice renferme une histoire passionnante, symbole du rayonnement de la principauté sur la Côte d’Azur.

En visitant l’intérieur, vous pourrez découvrir la cour d’honneur, la galerie d’Hercule et ses fresques mythologiques, les Grands Appartements, la salle du trône… C’est un palais unique en son genre et impressionnant tant par l’histoire qu’il renferme que par ses décors et son agencement.

Pour plus d’informations c’est ici !

La cathédrale Notre Dame Immaculée

La cathédrale Saint-Nicolas 

© Canva

Toujours dans le quartier de la vieille ville, il vous faut faire un détour à la cathédrale Saint-Nicolas construite à partir de 1875. La cathédrale est édifiée sur les ruines de l’église Saint-Nicolas bâtie en 1252, puis détruite en 1874. Si vous observez bien dans la ruelle juste à côté, vous pourrez apercevoir une cloche provenant de l’ancienne église. Cette cloche sonna pour la libération de la patrie en 1641.

De style romano byzantin, sa façade est réalisée en pierres blanches provenant de la Turbie. Elle est érigée sous le principat de Charles III et constitue un élément important de l’identité monégasque. La cathédrale est dédiée à Notre-Dame de l’Immaculée Conception.

Le Prince Rainier épouse Grace Kelly en 1956 dans cette cathédrale. À l’intérieur reposent la Princesse Grace de Monaco et les Princes défunts.

N’hésitez pas à pénétrer dans ce joyau pour admirer les 2 grandes orgues, le trône épiscopal ou encore le maître-autel.

Le musée océanographique

Le musée océanographique

© S_Péroumal

Construit à flanc du rocher mythique de Monaco, le Musée océanographique créé par le Prince Albert Ier veille sur les océans depuis plus d’un siècle.

Ce musée océanographique aquarium public de style néobaroque, est en effet fondé en 1889 par le prince Albert Ier de Monaco. Vous pourrez y découvrir plus de 6000 spécimens.

Il s’est institué comme un véritable Temple de la Mer, évoquant le monde marin de l’ornement de ses façades à celui des salles. A ne pas manquer : Un véritable récif corallien est reconstitué dans le musée.

Si vous êtes passionné des océans, il ne faut pas manquer ce musée qui vous embarquant pour une plongée au travers des mystères des océans. Pour l’anecdote, en 1905 eut lieu dans ce musée, le premier vol en hélicoptère de l’histoire.

Les jardins Saint-Martin

Les Jardins Saint-Martin

© visitmonaco.com

Entre la cathédrale et le musée, découvrez les jardins Saint-Martin !

Ces jardins sont les plus anciens jardins publics de la principauté, fondés à partir des années 1800 (ouvert en 1816) par le prince Honoré V de Monaco. Cet écrin de verdure aux allées escarpées dans un décor luxuriant, offre une vue panoramique sur Fontvieille et sur la mer Méditerrané.

Les jardins sont peuplés de nombreuses sculptures d’art en bronze alliant à la perfection art et botanique. Attardez-vous particulièrement sur la statue en bronze de 1951 du prince Albert Ier de Monaco.

Un endroit idéal pour se ressourcer et profiter de l’ombre des arbres.

Fontvieille

Le jardin animalier

Le Jardin Animalier

© visitmonaco.com

Le jardin animalier de Monaco domine le Port de Fontvieille. Il est fondé par le Prince Rainier III en 1954 et abrite environ 300 animaux d’une soixantaine d’espèces différentes ( oiseaux exotiques, tortues, caïmans, hippopotames, reptiles, primates, animaux de ferme)…

Le parc recueillit des animaux abandonnés, donnés, ou bien suite à des saisies douanières. Entrez dans ce parc pour plonger dans un univers sauvage au cœur de la modernité de la Principauté de Monaco.

Le Chemin des Sculptures

Le Chemin des Sculptures

© visitmonaco.com

Les jardins de la principauté regorgent d’œuvres sculpturales témoignant de l’inspiration de la nature dans l’art. Le Chemin des Sculptures vous embarque à travers un cheminement piétonnier, une collection de sculpture unique d’artistes contemporains majeurs.

Les œuvres signées Arman, Blake, Botero, Calder, César… Côtoient les réalisations de sculpteurs installés à Monaco.

Vous pourrez également observer une roseraie en forme de cœur, elle est dédiée à la Princesse Grace.

La Collection de Voitures de SAS

© Direction de la Communication / Monaco Info – monaco-tribune.com

Avis aux amateurs de voitures, ce musée est fait pour vous ! Le musée de l’automobile de Monaco plus couramment connue comme l’exposition de la collection de voitures anciennes de S.A.S le Prince de Monaco est fondé en 1993 par le prince Rainier III de Monaco.

C’est une collection personnelle d’une centaine de voitures de collection restaurées qui s’offrent à vous sur 5000 m². La collection est constituée durant plus de trente ans, poursuivie depuis par son fils héritier le prince Albert II de Monaco.

Ce passionné d’automobiles nous a offert une collection unique au monde de voitures de luxe, ces trésors aux silhouettes monumentales ou sportives, aux carrosseries majestueuses et aux calandres royales.

Entre Ferrari, Maserati, Lamborghini, Alfa Romeo… Découvrez les voitures de course qui ont marqué le Rallye de Monte-Carlo et les F1 du Grand-Prix de Monaco !

Musée des Timbres et des Monnaies

Musée des Timbres et des Monnaies

© visitmonaco.com

Les amateurs de philatélie doivent faire un passage obligatoire au Musée des Timbres et des Monnaies, mettant en valeur la merveilleuse collection privée de S.A.S.

Fondé en 1950 par le prince Rainier III de Monaco, le musée expose ses collections particulières de pièces de monnaie, médailles, billets et timbres rares de l’histoire philatélique et postale de Monaco !

Un musée très intéressant pour s’ouvrir à la philatélie en découvrant des collections rarissimes où ravir les passionnés !

Musée Naval

Musée Naval

© visitmonaco.com

Les marins dans l’âme et passionnés de bateau, rendez-vous au musée Naval qui abrite plus de 250 superbes maquettes de navires célèbres,peintures et objets maritimes dont plusieurs proviennent de la collection privée de S.A.S. Le Prince Souverain.

On doit la création du musée à la passion du Professeur Claude Pallanca pour la mer et les bateaux, le Musée Naval fut fondé en 1993 avec l’aide du Prince Rainier III de Monaco.

Il rassembla et construisit une importante collection de maquettes de bateaux qui s’enrichit de nombreux modèles antiques provenant de la collection personnelle du Prince Rainier III de Monaco. Certains des modèles les plus anciens de la collection ont été construits par le Prince Albert I lui-même en 1874.

Entre le bateau funéraire trouvé dans une tombe en Égypte, des modèles grandeur nature de la chaloupes vikings en passant par des navires écoles comme l’Amerigo Vespucci, les collections du musée ne pourront que vous surprendre !

La Condamine

Au pied du rocher, se trouve le quartier commerçant de Monaco, ce quartier fut la première extension de Monaco hors du centre, et possède un bâti moins haut, surtout hérité du XIXe et début du XXe siècle.

Ce quartier est célèbre pour être le lieu de départ et d’arrivée du Grand Prix automobile de Monaco. La légende raconte que Sainte Dévote aurait été martyrisée en Corse au IIIe siècle. Le navire qui a transporté son corps vers le continent africain s’est échoué dans la tempête avant qu’une colombe ne le guide vers la côte européenne et n’atterrisse à Monaco.

Au Moyen Âge, les reliques du saint sont volées et expédiées. Cependant, les criminels sont attrapés et leur bateau a été incendié. Cette histoire est l’origine de la cérémonie qui se tient chaque année le 26 janvier, au cours de laquelle une barque est brûlée devant l’église Votive.

Le port Hercule

Le Port Hercule Monaco

© Port Hercule

Cet important port de plaisance historique du quartier de La Condamine, est construit à la suite de la fondation de Marseille antique et du Vieux-Port de Marseille en 600 avant J.C, les Phocéens fondent un port de commerce antique sous le nom de Monoïkos (Monaco), suivi d’Antipolis (Antibes), Aegitna (Cannes), Nikaia (Nice),et Athénopolis Massiliensium (probablement Saint-Tropez).

Le port est réaménagé par le prince Albert Ier au début du XXe siècle. Le port Hercule est le plus grand port de la principauté qui en compte désormais trois. Le port Hercule héberge le Yacht-Club de Monaco, l’Automobile Club de Monaco, et le Stade Nautique Rainier III.

C’est un lieu très animé qui a accueilli de nombreux événements comme le Monaco Yacht Show, Grand Prix automobile de Monaco, Rallye automobile Monte-Carlo… Profitez d’une balade sur le port au coucher du soleil pour admirer un point de vue sublime sur la mer et les yachts amarrés.

Chaque année, les quais de ce port accueillent la fête foraine de Monaco, (entre Octobre et Novembre).

Église Sainte-Dévote

Église Sainte-Dévote Monaco visiter

© Wikipedia – Alexander Migl

L’église Sainte-Dévote est commandée par le prince Rainier III au sculpteur Cyril de La Patellière, inaugurée le en présence de la famille princière et de l’artiste. Devant l’église se dresse la statue de la Sainte en marbre et bronze.

Avant 1070, une modeste chapelle est construite à proximité d’une grotte où, d’après la tradition, a été enseveli le corps de sainte Dévote. La légende raconte qu’une jeune sainte, appelée Lucciana, aurait été martyrisée vers l’an 304 en Corse. Des pêcheurs auraient retrouvé le corps de la femme dans une barque échouée sur le rivage de la Principauté.

L’église actuelle est édifiée sous le prince Charles III, inaugurée le . Trois médaillons représentent des scènes de la vie de la sainte tandis qu’une châsse renfermant les reliques est exposée sur l’autel qui lui est dédié.

Les vitraux sont réalisés par Nicolas Lorin de Chartres mais malheureusement détruits pendant les bombardements de Monaco durant la Seconde Guerre mondiale. Ils sont finalement restaurés par Fassi Cadet de Nice en 1948.

En 1956, après s’être mariée à la cathédrale Saint-Nicolas, la princesse de Monaco Grace Kelly a déposé son bouquet de mariage dans l’église de Sainte-Dévote suivie par la nouvelle princesse Charlène Wittstock qui perpétue la tradition et répète le geste le jour de son mariage pour remercier la sainte martyre.

Monte-Carlo

Nouveau Musée national

Nouveau Musée national Monaco

© visitmonaco.com

La collection du musée est constituée de plus de 10 000 œuvres, essentiellement réalisées entre les XIXe et XXIe siècles. Le musée valorise le patrimoine de la principauté et diffuse la création contemporaine au travers d’expositions temporaires dans ses deux établissements : la villa Paloma et la villa Sauber.

Au travers de diverses thématiques telles qu’Arts, Sciences et Techniques, Performance et Scénographie, ou encore Territoires et Paysages, une grande partie des collections provient du musée des Beaux-arts de la Villa Sainte Cécile.

La collection s’est développée à la fin des années 1960 avec le don de plus de 500 poupées et automates mécaniques du XIXe siècle, elle s’est enrichie d’œuvres liées à Monaco et à sa région, avec des artistes tels que Claude Monet par exemple.

Ces œuvres ouvrent sur les grands enjeux de notre temps et entrent aussi en résonance avec les collections plus anciennes. Répondant à l’ambition de faire du musée un lieu dédié au patrimoine artistique de Monaco, le musée révèle la spécificité du territoire monégasque et son ouverture sur le monde.

Le Casino

Le Casino de Monte-Carlo - Monaco

© Wikipedia

Visiter Monaco c’est aussi se rendre au prestigieux Casino de Monte-Carlo de style Belle Époque !

Conçu en 1879 par Charles Garnier, il fait suite au premier casino. Ce somptueux bâtiment renferme l’eldorado du jeu d’argent qui est à l’origine de la fortune de nombreux joueurs de la principauté. C’est un bâtiment remarquable qui vaut le détour et pourquoi ne pas y jouer ? (toujours en restant raisonnable évidemment !)

Hôtels de Paris et de l’Hermitage

Pour les amateurs d’architecture et de bâtiments luxueux qui font rêver, il vous faut admirer les Hôtels de Monte-Carlo !

Hotel de Paris Monte-Carlo Monaco

© Wikipedia

Sublime palace de style Belle Époque, l’Hôtel de Paris est fondé et inauguré en 1864 par la Société des bains de mer de Monaco du prince Charles III de Monaco. Sa magnifique façade réalisée sur les plans de l’architecte français Godinot de la Bretonnerie se dresse fièrement au cœur du quartier suscitant l’admiration des passants et touristes.

Hotel de l'Hermitage Monaco

© Tripadivsor

Construit de 1890 à 1896 par l’architecte Nicolas Marquet, l’Hôtel de l’Hermitage est tout aussi prestigieux. Cet établissement moderne et luxueux est définition de l’élégance, de calme et de discrétion. C’est l’hôtel rêvé pour un séjour monégasque !

Ces hôtels font rêver n’est-ce pas ?

Opéra de Monte-Carlo

Opéra de Monte-Carlo

© Wikipedia

Aussi nommée salle Garnier, l’Opéra de Monte-Carlo est une salle jouxtant le casino et conçu par le même architecte sous l’impulsion de Marie Blanc.

Construit en un temps record de huit mois, l’Opéra a suscité la participation de nombreux artistes du XXe siècle qui ont occasionnellement créé des décors pour l’Opéra de Monte-Carlo. Parmi les artistes contemporains qui ont contribué à la renommée de la salle on peut nommer Léon Barsacq ou encore Pablo Picasso !

Découvrez la programmation de l’Opéra ici !

Le Jardin exotique

Le Jardin exotique de Monaco

© Canva

Le Jardin Exotique de Monaco remonte à la fin du XIXe Siècle, résultat d’une initiative de S.A.S. le Prince Albert 1er. Le jardin ouvre en 1933 et constitue « la plus grande rocaille à plantes succulentes du monde ». Façonné par l’ingénieur Louis Notari, vous pourrez découvrir plus de 900 espèces de flore du climat semi-aride dont des cactus, des aloès ou des figuiers.

Le jardin offre un panorama unique sur Monaco et les Riviera française et italienne. En effet, c’est dans ce jardin exotique que se trouve l’un des plus beaux points de vue sur le rocher de Monaco.

À l’entrée de la falaise du jardin, une cavité naturelle souterraine s’ouvre face à vous, dans laquelle la roche calcaire, creusée par l’eau il y a des millénaires, est parsemée de cavernes.

La visite de la grotte est ouverte au public en 1950. La cavité s’enfonce pratiquement jusqu’au niveau de la mer et des traces d’habitat humain préhistorique y ont été trouvées. Les visites guidées de la grotte sont obligatoires et organisées toutes les heures à partir de 10h. (En plus de la grotte et du jardin, votre ticket inclus l’entrée au Musée d’Anthropologie Préhistorique).

Le musée d’anthropologie préhistorique de Monaco situé au cœur du jardin expose plusieurs de ces découvertes.

Nous espérons que cet article vous permettra de passer un agréable séjour à Monaco !

Pour découvrir d’autres villes : 

Marseille
Bordeaux
Toulouse

Sources :

visitmonaco.com

Camille Ngondy

Content Manager chez Henoo 🧡