Skip to main content

Chargée d’Histoire, c’est une ville culturelle mêlant plages, criques et monuments historiques qui vous charmeront à coup sûr ! Cette ville est une vraie invitation à la détente et au farniente !

Pour vous aider à organiser votre visite, voici les lieux incontournables à visiter à Marseille !

Henoo c’est l’application gratuite et collaborative qui vous permet de découvrir tous les lieux et activités touristiques aux alentours.

La Basilique Notre-Dame de la Garde

Basilique Notre-Dame de la Garde Marseille

© Canva

Souvent surnommée « la Bonne Mère« , c’est une figure emblématique de la Ville de Marseille. Depuis la colline de la Garde, elle veille sur les marins, les pêcheurs et les Marseillais. La statue qui se trouve au sommet du clocher recouverte d’or pèse plus de 9700 kg.

La colline de la Garde permet d’embraser une vue à 360 degrés sur la ville et la mer.

François Ier fait construire un fort en 1524 à cet emplacement pour protéger Marseille des armées de Charles Quint. Avec le Château d’If, ce fort est une défense maritime indispensable. On constate encore aujourd’hui la présence du fort qui sert d’assise à la basilique actuelle.

En 1214, une petite chapelle et un sanctuaire dédié à la Vierge-Marie sont construits sur ce site, le lieu devient alors religieux. Après la construction de nombreuses chapelles au Moyen-Age et à la Renaisssance, le sanctuaire devient trop étroit face aux nombreux pèlerins qui le visitent. La première pierre de la basilique actuelle est alors posée le

À cette période, la ville se transforme et lance la construction d’autres édifices grandioses tels que le Palais de la Bourse et la préfecture.

Du sommet de la colline, un panorama époustouflant s’offre à vous, la « Bonne Mère » est visible depuis de nombreux endroits de la ville. Grâce à sa beauté architecturale romano-byzantine extérieure et intérieure. Elle est un des monuments les plus visités de Marseille, c’est un immanquable de la ville !

Le Vieux-Port

Le Vieux-Port Marseille

© Canva

À l’instar de Notre Dame de la Garde, le Vieux-Port de Marseille est l’emblème de la ville. C’est là que le cœur de Marseille bat son plein.

Le Vieux-Port est le théâtre ou se joue l’histoire de Marseille. Ici naquit l’ancienne colonie Grecque Massalia et se construit la médiévale Marsiho. Le Port était alors gardé par le Fort Saint-Nicolas et le Fort Saint-Jean.

Le commerce est à l’origine de la création du port qui sera le lien des relations entre la ville et des destinations lointaines.

Il est entouré par le quartier de l’Hôtel de Ville, de l’Opéra, de Saint-Victor et du Pharo. Rendez-vous sous l’Ombrière pour prendre un selfie et baladez-vous le long des quais, admirez un coucher de soleil avant de partir en croisière sur le Ferry-boat…

De nombreuses activités animent le Port célèbre pour sa criée, ses bateaux mais aussi ses nombreux restaurants et cafés qui bordent les quais. Un lieu unique et dynamique à souhait !

Pour en savoir plus sur l’histoire du Vieux-Port, c’est ici !

Le MuCEM

Le Mucem

© madeinmarseille.net

En longeant le vieux port, ne manquez pas de vous arrêter au MuCEM, le Musée des Civilisations de l’Europe et de la Méditerranée. Bien que très récent (2013), le musée a su se faire une place dans les incontournables de la ville.

Repérable aisément par son architecture remarquable, il est construit sur le site du Fort Saint-Jean. Venez découvrir ses expositions permanentes où se conjuguent anthropologie, histoire, archéologie, histoire de l’art et art contemporain pour découvrir les différentes civilisations qui ont fait l’identité de la Méditerrannée de la préhistoire à nos jours.

Le musée propose également des expositions temporaires liées la plupart du temps à l’actualité artistique ou sociétale.

L’accès aux espaces extérieurs et aux passerelles du musée est gratuit. Vous pouvez acheter vos billets pour le MuCEM ici.

La Cathédrale Saint-Major

La Cathédrale Saint-Major Marseille

© Canva

Également appelée « cathédrale Sainte-Marie-Majeure », elle se dresse sur l’esplanade Jean-Paul II. Construite au XIXe siècle, elle représente une des plus grandes cathédrales de France. La première pierre est posée en 1852 par le prince et président Louis-Napoléon Bonaparte.

Depuis le Ve siècle, plusieurs édifices religieux se succèdent. La vieille Major est construite au XIIe siècle et devait être détruite pour permettre la construction de la cathédrale que nous connaissons mais, les protestations ont permis de conserver le chœur et une travée.

D’une architecture influencée par le style romano byzantin, ses façades rayées en marbre blanc et verres, arcades, statues, mosaïques et détails surprenants lui confèrent une place dans les monuments incontournables  du patrimoine marseillais.

Cette cathédrale est un joyau architectural qui rayonne au cœur de la ville et surprend les touristes et marseillais depuis 4 siècles.

L’entrée est gratuite.

Le quartier du Panier

Le quartier du Panier Marseille

© phgaillard2001 – Wikipedia

Vous voici au cœur du plus vieux quartier de la ville. Déambulez et flânez dans les ruelles étroites, la meilleure façon de visiter ce quartier, c’est de s’y perdre !

Une douce ambiance conviviale y règne entre terrasses, street-art, façades colorées, boutiques d’artisans… Vous avez face à vous un vrai musée à ciel ouvert !

Massalia voit le jour 600 ans avant J-C à cet endroit, en hauteur et proche de la mer à la fois, les Grecs s’y installèrent et développèrent la ville en direction de la butte des Moulins.

La Place de Lenche était anciennement l’Agora et la Butte des Moulins l’acropole dédiée à Athena. La ville se développe au Moyen-Age de l’autre côté du Port.

Face à ce décor bucolique, on a du mal à croire qu’au XIXe siècle et au début du XXe siècle, le quartier du Panier était un quartier insalubre ou prostitution et vandalisme régnaient.

Pendant la seconde guerre mondiale, le quartier était un refuge de résistants, il sera rasé par les Allemands. Le Panier a longtemps gardé sa mauvaise réputation. C’est grâce à l’aménagement de la fin du XXe siècle et les nombreuses rénovations qu’il accueille des ateliers d’artistes, des boutiques, des créateurs et qu’il est devenu le plus beau quartier de la ville!

Ouvrez grand les yeux, car à chaque coin de rue se cache une merveille… Les murs peints de street-art, La Maison Diamantée, l’Hôtel de Cabre,lL’Eglise des Accoules, la Place des Moulins… Autant d’immeubles et de monuments qui vous embarqueront dans une magie populaire unique en son genre !

Les Calanques de Marseille

Les Calanques de Marseille

© Canva

On est dans le Sud ou on ne l’est pas ? Un peu de patrimoine naturel pour rafraîchir tout ça !

Entre Marseille et Cassis se niche une merveille de la nature : le massif des Calanques. C’est une activité incontournable quand on est à Marseille !

Ce lieu naturel offre un paysage à couper le souffle digne des îles paradisiaques : entre plages, criques, eau translucide, végétation… C’est LA carte postale par excellence !

Vous qui rêvez d’un bain de soleil, c’est l’endroit idéal pour lézarder au soleil, explorer l’eau turquoise, ou encore faire du kayak. Pourquoi ne pas louer un bateau pour découvrir les calanques ? Au départ du Vieux-Port, vous pouvez choisir 2 circuits :

« L’intégrale des calanques » d’environ 3h15 ou « L’essentiel des calanques » qui dure 2h15.

Ce lieu magnifique saura à coup sûr vous combler !

Le Château d’If

Le Château d'If

© futura-sciences.com

Vous ne pouvez pas séjourner à Marseille sans visiter le Château d’If !

Le château d’If est la première forteresse royale de Marseille. Édifiée sur les ordres du roi François Ier, entre 1527 et 1529, cette forteresse clé avait pour rôle de protéger les côtes des invasions, couvrir les sorties et le mouillage de la flotte de galères royales, et surveiller la ville.

Pendant ses 400 ans d’utilisation officielle, le château était une prison d’État. Ce lieu mythique est mis à l’honneur et aujourd’hui mondialement connu grâce à Alexandre Dumas qui publie Le Comte de Monte-Cristo en 1844. If est le lieu de détention du héros, Edmond Dantès.

Pour l’anecdote, selon les historiens de Provence, le 23 janvier 1516, la nef portugaise fit escale sur l’îlot d’If. Elle convoyait de Lisbonne à Rome le célèbre rhinocéros indien offert au Pape Léon X par Manuel Ier de Portugal. C’est un événement exceptionnel puisque c’est le premier rhinocéros visible en Europe depuis l’an 248.

De nombreux Marseillais se bousculaient pour se rendre sur l’île et admirer l’animal. La bête reprit son voyage après quelques semaines sur l’île, mais le navire fit naufrage dans le golfe de Gênes. Le pape reçut le rhinocéros… Empaillé.

Archipel de Frioul

Iles du Frioul Marseille

© Wikipedia

On ne peut pas parler du Château d’If sans mentionner l’archipel du Frioul !

Dressé face à Marseille, il est composé de quatre îles : Pomègues, Ratonneau, Tiboulen et If.

Dues à leur position stratégique, ces îles ont constitué pendant longtemps des lieux de défenses militaires. Dès Henri IV, un fort couronne l’île Ratonneau aujourd’hui totalement enfouie sous les reconstructions.

Le climat unique qui englobe l’archipel provoque l’apparition d’une flore rare et d’une faune exceptionnelle où vous pourrez admirer de splendides oiseaux maritimes ou des goélands leucophée (« gabian » pour les Provençaux).

C’est un site spectaculaire qui mérite le détour où vous pourrez découvrir l’Hôpital Caroline : vestige d’un hôpital de quarantaine.

 

La reconstitution de la grotte Cosquer

La Grotte Cosquer Marseille

© nationalgeographic.fr – LUC VANRELL ORIGINAL ARGENTIQUE, MC DRAC, SRA PACA

Située dans la calanque de la Triperie, la grotte Cosquer est un trésor préhistorique de Marseille.

Cette petite pépite cachée à plusieurs dizaines de mètres sous l’eau est découverte en 1985.

Cette année-là, Henri Cosquer, plongeur expérimenté et passionné de fonds marins, s’aventure dans les profondeurs des Calanques vers le cap de Sormiou comme à son habitude.

Il est interpellé à 36 mètres de profondeur par une cavité creusée dans la paroi rocheuse. Il part à l’exploration et c’est le début d’une grande aventure… Il fait la découverte qui va bouleverser sa vie : une grotte vieille de 30 000 ans où s’étendent sur les parois rocheuses plus de 480 œuvres peintes ou gravées sur la roche.

Des pingouins, cerfs, bouquetins, bisons, empreintes de mains, traces de foyer…

La grotte a été visitée par nos ancêtres entre 33 000 ans et 19 000 ans avant JC. La mer était à 120 mètres en dessous du niveau actuel à l’époque. La grotte est révélée au grand public en 1991.

Malheureusement, avec la montée des eaux, cette grotte est vouée à disparaître, elle est aujourd’hui inaccessible et son entrée a été condamnée.

Ainsi, la grotte est restituée et exploitée dans La Villa Méditerranée, sur l’esplanade du J4. Venez découvrir en plein centre de Marseille ce magnifique témoignage de notre passé. Réservez vos billets ici !

Cité radieuse Le Corbusier

Cité radieuse Le Corbusier

© Wikipedia

Cette unité d’habitations, réalisation du célèbre Le Corbusier ne pourra que vous surprendre !

Édifiée entre 1947 et 1952, cette résidence est un concept unique qui, comme à l’habitude de l’architecte, joue avec les lumières, les perspectives et les couleurs.

Sa construction s’inscrit dans le contexte de sortie de la Seconde Guerre mondiale. A cette période, la France a besoin de se reconstruire et le manque de logements sociaux est un problème. L’État français passe commande à Le Corbusier, lui demandant de construire une unité d’habitation à Marseille.

Il s’agit d’une œuvre architecturale créative et avant-gardiste, particulièrement moderne pour le XXe siècle. Il vous faut impérativement découvrir ce lieu incontournable de Marseille, un incontournable pour les fans d’architecture !

Découvrez d’autres villes à visiter :

Nîmes

Toulouse

Bordeaux

Sources :

marseille-tourisme.com
generationvoyage.fr

Camille Ngondy

Content Manager chez Henoo 🧡