Skip to main content

Ville incontournable d’Italie, Milan est avec ses environ 1 300 000 habitants la deuxième plus grande ville d’Italie. Elle est connue notamment pour être une des capitales européennes de la mode ept du design. Cette ville regorge donc de choses à voir, tant au niveau architectural qu’au niveau historique et culturel.
Laissez-vous voyager avec cette sélection d’activités pour votre prochain voyage à Milan !

Pour retrouver cette sélection, n’hésitez pas à consulter notre liste Incontournables de Milan.

Henoo, c’est l’appli qui vous permet de découvrir et partager le patrimoine qui vous entoure !

La Cathédrale de Milan

© GetYourGuide

Aussi très souvent appelée le Duomo di Milano, le dôme en français, la cathédrale de Milan est située sur la Piazza del Duomo au cœur de la ville. Avec ses 157 mètres de long et sa capacité de 40 000 personnes, elle est l’une des plus grandes cathédrales catholiques du monde. 

Son nom officiel est la cattedrale metropolitana della Natività della Beata Vergine Maria (signifiant en la « cathédrale métropolitaine de la Nativité de la Sainte Vierge Marie »). Elle est en effet dédiée à la nativité de Marie.

Sa construction, qui débuta en 1386, dura près de 5 siècles. À l’origine, le but de cet œuvre monumental était d’une part de rénover la zone où elle fut bâtie et d’autre part de célébrer l’extension territoriale des Visconti. 
En raison de sa période de construction, différents architectes et artistes se sont succédé pour achever cette œuvre. Le résultat est qu’elle possède une architecture unique, mêlant style gothique et style de tradition lombarde. 

Sa partie extérieure est revêtue de marbre blanc rosé et sa partie supérieure est finie avec des tours surmontées de statues qui semblent observer la ville. Le point culminant de la Cathédrale possède une statue faite de cuivre doré, connue sous le nom de Madonnina. Réalisée par Giuseppe Perego en 1774, elle est un des symboles de Milan. 
À l’intérieur de l’édifice, on peut cette fois retrouver du marbre foncé sur de grandes colonnes montant jusqu’au plafond et qui comportent des statues. Pour les amateurs de peinture, de grands tableaux illustrant des scènes religieuses sont également présents. 

Comme beaucoup de lieux historiques, la Cathédrale a ses petits secrets : Le Duomo de Milan possède un trésor caché qui n’est révélé qu’une seule fois par an. Il est montré aux fidèles et aux curieux chaque samedi le plus proche du 14 septembre.
Pour découvrir son emplacement et de quoi il s’agit, lisez l’anecdote ici

Enfin vous pourrez finir la visite sur la terrasse située au sommet de la Cathédrale. Elle occupe quasiment toute la surface du soit et offre une vue imprenable sur la ville de Milan qui ravira vos yeux. La terrasse est accessible à pied comme en ascenseur, avec néanmoins un petit supplément à payer. 

La Piazza del Duomo

© Ceetiz

La Piazza del Duomo, Place de la Cathédrale en français, est la place principale de Milan. 
Créée au XIVe siècle, la place doit son nom à la cathédrale Il Duomo di Milano qui est à proximité immédiate. À noter que la Cathédrale de Milan était en construction depuis près de 500 ans lorsque la place fut créée sous sa forme actuelle. 

Elle est entourée par quelques édifices faisant partie des plus importants de la ville, notamment par la plus grande église de la ville présentée ci-dessus, Il Duomo di Milano. Le centre commercial Galleria Vittorio Emanuele II qui est également à proximité, est l’un des plus vieux d’Italie et du monde . 

Cette place est l’endroit le plus populaire de la ville et elle attire de nombreux visiteurs qui débutent leur visite de Milan par cet endroit. C’est également l’endroit où de nombreux évènements sont célébrés dans la ville et où les milanais ont l’habitude de se rassembler. 

Vous pourrez vous immerger dans l’atmosphère des lieux en flânant autour de la place pour y admirer l’architecture inspirée de différentes périodes historiques, découvrir les nombreuses boutiques, ou encore prendre un café sur l’une des nombreuses terrasses de la place. 

Galleria Vittorio Emanuele II

© Welcome to Italia

Cette galerie commerçante de prestige, inaugurée en 1867, est la plus ancienne d’Italie,. Elle fut construite par l’architecte Giuseppe Mengoni et elle doit son nom au roi Victor-Emmanuel II d’Italie. 

La galerie forme un passage entre deux autres lieux emblématiques de la Milan, la Piazza Del Duomo et la Scala (théâtre de la ville), ce qui est plutôt pratique pour naviguer entre l’ensemble de ces lieux tout en profitant d’une pause shopping. 
En vous promenant dans cette galerie, vous pourrez tomber sur les boutiques les plus haut de gamme telle que la boutique Gucci, marque italienne mythique, ainsi que sur divers restaurants avec leur terrasse. La galerie est même surnommée le « Salon de Milan ». 

En plus d’être un centre commercial, elle est un véritable lieu d’histoire où vous pourrez admirer l’architecture de style néoclassique et baroque. La galère comporte deux arcades perpendiculaires qui sont recouvertes par une vaste verrière. Sur le toit de la verrière centrale, vous pourrez admirer une splendide mosaïque qui illustre les continents d’Asie, Europe, Afrique et Amérique. 
Sur l’octogone central de la galerie se trouve également une mosaïque comportant les armoiries de la famille de Savoie avec son célèbre taureau. Une légende à propos de ce taureau existe même, vous pouvez la découvrir ici.

En raison de son ancienneté historique, vous pourrez y retrouver des établissements faisant partie des plus anciens de la ville, comme le Café Biffi ouvert en 1867. 

La Scala

© LeFigaro

 

La Scala de Milan, appelé en italien Teatro alla Scala, est un théâtre d’opéra italien. 

Il fut construit par l’architecte Giuseppe Permarini à la demande de Marie-Thérèse d’Autriche, après que l’ancien théâtre ducal fut ravagé par un incendie. Il fut alors inauguré en août 1778, avec la présence de l’archiduc Ferdinand d’Autriche. 

Le théâtre ne prendra cependant son essor qu’à partir du XIXe siècle. C’est Giuseppe Verdi (compositeur d’opéra italien) qui réalisa les premières grandes œuvres dans ce théâtre, bien qu’il délaissât le lieu dès 1845, qui lui ont permis d’atteindre son prestige actuel. C’est notamment dans ce théâtre que sont nées des œuvres majeures du répertoire italien, par exemple : Il turco in Italia de Rossini et Norma (1831) de Bellini. 

Des représentations prestigieuses sont toujours données dans ce théâtre, bien qu’il n’y ait plus de grandes créations. C’est pourquoi cet endroit souffre de la concurrence des autres théâtres, comme le Teatro Carcano, où des œuvres majeures sont toujours en création. 

Le Château des Sforza

© Voyage avec nous

 

Le château des Sforza est une grande fortification datant du XVe siècle, bâti sur les ruines d’une ancienne forteresse médiévale. Il fut construit à l’initiative de Francesco Sforza, ancien Seigneur de la ville à l’époque. 
Divers propriétaires se sont succédé dans ce château depuis sa construction, entre familles milanaises dont les Sforza évidemment, et gouverneurs étrangers comme Napoléon Bonaparte.  

Au-delà d’être une habitation, il connut d’autres usages et fut notamment la base militaire d’un certain nombre d’invasions. Sa fonction militaire fit que les habitants de la ville n’appréciaient pas tous la présence de ce château et cela à juste titre. Des militaires attaquèrent en effet parfois les milanais depuis cette forteresse, comme en 1848 lors de la rébellion des Milanais contre les Habsbourg autrichiens. 

Par la suite, le château qui était menacé de destruction fut rénové afin de lui redonner son allure de l’époque où les Sforza en étaient les propriétaires, et ainsi faire table rase de  son image militaire ternie par les évènements passés. 

Véritable symbole de la ville, le château est fortement lié au monde artistique depuis le début du XXe siècle. Il fut en effet le siège de la Galerie d’art moderne jusqu’en 1920, puis de l’École supérieure d’art appliqué à l’ingénierie jusqu’en 1999. Il accueillera également les peintureS de grands artistiques, comme Andrea Mantegna, Filippo Lippi, Tiepolo ou encore Bronzino.  

Le Parc Sempione

© placesonline.fr

Cet immense espace de verdure de 17 hectares est situé en plein centre de Milan, à proximité du Château des Sforza. 

Le parc a été aménagé sur l’ancienne place d’Armes de Milan, entre 1890 et 1893, par l’architecte Alemagna. Il fut créé dans le style des jardins à l’anglaise, avec une installation volontairement irrégulière faite dans le but de contraster avec la disposition régulière de l’environnement urbain avoisinant. 

On y retrouve de nombreux arbres qui viennent ombrager les pelouses sur lesquels les milanais ont l’habitude de venir se reposer lors des journées chaudes. La végétation y est très vaste, avec des noyers, houx, pins, chênes rouges, hortensias, azalées, roses anciennes et autres variétés. 
Un petit lac artificiel vient se rajouter à ce décor où vous pourrez observer les quelques canards s’y trouvant et également traverser le pont des petites sirènes, considérés comme un lieu très romantique. 

Le parc abrite également d’autres édifices : les arènes napoléoniennes (Arena Civica) qui furent inaugurées en 1806 en présence de Napoléon, la Triennale (pavillon d’exposition devenu fin 2007 le musée du design), la Torre Branca (tour avec vue panoramique), l’Acquario Civico (Aquarium construit à l’occasion de l’Exposition Universelle de 1906), une bibliothèque municipale, ainsi que deux bars pour se rafraîchir.

Le parc renferme également une anecdote et une légende urbaine.
L’anecdote est que ce parc est l’ancien terrain de chasse du château présenté ci-dessus. Ainsi dans la même zone géographique autour du château des Sforza, se trouvait une immense forêt de chênes et de châtaigniers où lièvres, chevreuils, faisant s’y baladaient en liberté. Les animaux ont été déplacés des régions de Varese, Seprio et du lac de Côme, sur la demande de Francesco Sforza, qui était grand amateur de chasse. 

Une légende mêlant le paranormal se raconte également sur le parc, la légende de la « Dama Nera » (la « Dame Noire » en français). Pour la découvrir, consulter l’anecdote ici.

Les Navigli

© Welcome to Italia

Les Navigli sont une des zones les plus célèbres de Milan, notamment en raison de leur charme indéniable et de la vie nocturne qui s’y trouve. 

Mais quelle est l’origine des Navigli ? 

En construction et évolution pendant 7 siècles, du XII au XIXe, les navigli sont un système de canaux qui étaient alors des voies navigables à l’époque. Ils reliaient principalement lac Majeur, le lac de Côme, la rivière Ticino et la rivière de PO, mais également Milan à la Suisse. 

Au début de leur construction, 90km de voies navigables furent construites en seulement 35 ans et le premier canal vit ainsi le jour au XIIe siècle. Par la suite au XVe siècle, des barrages inventés par Léonard de Vinci furent ajoutés et sont aujourd’hui encore visibles dans deux navigli : le Naviglio Grande et le Naviglio Pavese. 
Toujours au XVe siècle, le seigneur de Milan Francesco Sforza, ordonna la création d’un autre naviglio, le Naviglio della Martesana. Puis en 1482, il fut demandé à Léonard de Vinci de mettre au point un système reliant Milan au lac de Côme.

Ces canaux étaient ainsi le moyen de transport privilégié pour l’acheminement de marchandises. C’est par ces canaux que le marbre aillant servi à la construction du Duomo est passé à l’époque. Néanmoins lorsque les chemins de fer se sont développés, les navigli ont été de moins utilisés jusqu’à être abandonnés au profit du train et par la suite du réseau routier. 

Les Navigli les plus connus sont les Naviglio Pavese et Naviglio Grande situé au sud de Milan, où la vie nocturne y est très développée. 

Ils sont aujourd’hui des endroits où milanais et tourismes aiment se balader, surtout en fin de journée pour profiter des derniers rayons du soleil qui se reflètent dans les eaux des canaux. 

Musée de la Science et de la Technologie Léonard de Vinci 

© GetYourGuide

Ce musée est une visite à ne pas manquer lors d’un passage à Milan.
Il a été ouvert en 1955 dans l’ancien Monastère de San Vittore. Ce dernier fut détruit lors de la Seconde Guerre Mondiale et c’est après sa reconstruction en 1947 que l’idée de sa reconversion en musée émergea. 

Avec ses 15 000 œuvres exposées dans différentes galeries, il est en effet l’un des plus grands musées technico-scientifique du monde. On y retrouve différents thèmes abordés, tels que l’industrie, les moteurs, l’astronomie et les machines en tout genre (navigation, photographie, automobile, aviation, optique, etc). 

Le musée rend également hommage à Léonard de Vinci, en exposant une galerie qui est totalement dédiée à ce dernier et ses œuvres. Il est l’emblème de Milan en raison de ses visites très régulières dans la ville pour y travailler. 
Véritable génie scientifique italien, Léonard de Vinci n’a pas été uniquement un peintre célèbre pour La Joconde, mais également un inventeur et humaniste en avance sur son temps. On lui doit notamment l’invention du parachute, du premier prototype d’automobile ou encore des recherches sur l’énergie solaire qui sont encore utilisées par les scientifiques. 

La galerie regroupe ainsi de nombreuses œuvres telles que des peintres, dessins et maquettes qui ont pu être réalisées grâce à aux nombreux dessins techniques laissés par Léonard de Vinci. 
On y retrouve par exemple la célèbre maquette d’une machine volante, imaginée par l’inventeur. 

Vous ne pourrez malheureusement pas admirer le célèbre tableau La Cène, qui est exposé dans l’ancien couvent dominicain appartenant à l’église Santa Maria delle Grazie. Cet endroit est situé à seulement 500 mètres du musée, mais il faut impérativement réserver avant sa visite. 
Néanmoins un tableau de Giovanni Mauro della Rovere, appelé également La Cène et qui a pour but de copier celui de Léonard de Vinci pour lui rendre hommage, est présent dans le musée. 

Cette longue visite devrait donc occuper une grande partie de votre journée !

Le Palais Royal

© in-lombardia.it

 

Situé en face au Duomo, le Palais Royal de Milan est aujourd’hui un lieu culturel important de la ville.

Entre art moderne, contemporain, art et design, plusieurs expositions y sont organisées chaque année. On y retrouve également différents tableaux prêtés par les plus grands musées du monde. 
Le palais est divisé en 4 parties, présentant les périodes néoclassiques, napoléoniennes, la restauration et l’unification de l’Italie (qui est une période très importante dans l’histoire de Milan). 

Le musée du Palais est également à visiter, car il  vous fera découvrir l’histoire des lieux, ainsi que celle de la ville de Milan et des milanais. Pour finir votre visite n’oubliez pas de vous promener dans la cour du palais afin de profiter d‘une vue unique sur le Duomo. 

Le palais, tel qu’il est maintenant, prend ses origines au Moyen-Âge. Il a eu pour fonction pendant de nombreuses années d’être le siège du gouvernement milanais. Il a ensuite vu son prestige s’élever à l’époque de Napoléon, lorsque Milan était la capitale du Royaume d’Italie et que le palais était un siège de la vice-royauté. 

Le palais était à l’origine composé de deux cours successives. Néanmoins pour faire de la place au Duomo lors de sa construction, le palais a été partiellement démoli. Sa façade principale présente ainsi le souvenir de l’ancienne cour et se développe donc en retrait par rapport à la Piazza Del Duomo. L’espace dégagé sur la droite de la cathédrale est désigné par le nom de « Place Royale » (Piazza Reale ). 

La Terrazza Aperol 

© ilmercatodelduomo.it

 

Pour finir sur une note de détente, pensez à la Terrazza Aperol ! 

Rooftop situé en face du Duomo, la Terrazza Aperol est un lieu très connu et prisé pour se relaxer en buvant un verre et tout en profitant de l’incroyable vue sur la Cathédrale de Milan. 

Comme son nom l’indique, vous pourrez profiter d’un verre d’Aperol Spritz, le célèbre cocktail italien originaire de Venise. Il est composé de vin blanc pétillant ou de Prosecco, d’eau gazeuse et bien évidemment d’Aperol. 
L’Aperitivo est un moment de la journée très apprécié des Italiens, où l’usage veut que l’on prenne le temps de déguster divers petits plats appelés antipasti.

Lieu très joliment décoré, vous pourrez boire un verre mais également commander de quoi vous restaurer pour des tarifs qui ne sont pas aussi élevés que l’on pourrait l’imaginer, malgré l’emplacement exceptionnel du lieu. 

 

Nous espérons que cet article vous a plu. Découvez d’autres destinations et leurs lieux à visiter :

Visiter Lisbonne
Visiter Montpellier
Visiter Aix-en-Provence


Sources :

milan-museum.com
visitonsmilan.com
inlombardia.it
news.milanocard.it
expedia.fr
voyagetips.com
travel.sygic.com
vizeo.net