Skip to main content

L’histoire de la région d’Alsace est contrastée et mouvementée.

Les guerres et annexions s’y sont déroulées et ont perturbé l’Alsace de 1870 à 1945 et ont modelé son évolution lui conférant une place particulière dans les livres d’histoire.

Ce passé a fait de l’Alsace un site ou le tourisme de mémoire est omniprésent. Les nombreux ouvrages militaires et musées font aujourd’hui l’écho de ce passé et permettent à tous les publics de comprendre l’histoire de cette belle région et de sa création.

Retrouvez notre sélection des lieux de mémoire à visiter en Alsace dans cette liste.

Henoo c’est l’application gratuite et collaborative qui vous permet de découvrir tous les lieux et activités touristiques aux alentours.

Le Musée de la Bataille du 6 août 1870

Le Musée de la Bataille du 6 août 1870 - Lieux de mémoire en Alsace

© parc-vosges-nord.fr

Voici un musée entier dédié à une bataille qui s’est déroulée en une seule journée ! En effet, le musée n’est dédié qu’à la Bataille nommée par la suite « Reichshoffen ». En réalité elle est celle de Froeschwiller pour l’armée française et celle de Woerth pour l’armée allemande. Elle est notamment célèbre pour une série de charges de cuirassiers français (cavalier militaire lourdement équipé).

Les éléments exposés sont pour la majorité trouvés sur le champ de bataille et témoignent aujourd’hui de ce passé douloureux pour la France. En plus de conserver des éléments historiques de cette bataille, le musée est un lieu de mémoire en souvenir des 20 000 soldats morts au combat en ce jour.

Au cours de votre visite, vous découvrirez les documents, tableaux, cartes postales mais aussi les armes à feu, les armes blanches, les uniformes, les casques, outils de première nécessité des soldats… Qui constituent l’essentiel de la collection et permettent de ressentir l’émotion présente lors de la bataille, comme si vous y étiez.

La visite est complétée par des expositions temporaires, vous pourrez également y voir un diorama de plus de 4000 figurines en étain qui retracent un instant de cette bataille.

Ce puissant lieu de mémoire, s’inscrit dans une volonté de faire comprendre combien la Paix est précieuse.

Fort de Mutzig

Fort de Mutzig - Lieux de mémoire en Alsace

© Thomas Bresson – Wikipedia

Construit de 1893 à 1918 sous les ordres de Guillaume II, empereur d’Allemagne, le Fort de Mutzig de son nom original Feste Kaiser Wilhelm II est la première fortification allemande bétonnée, cuirassée et électrifiée. Ce site expérimental est unique en son genre très en avance sur son époque.

Le fort de Mutzig a été planifié et construit dans le cadre du plan Schlieffen. En 1914, ses dimensions et sa garnison de 7 000 hommes en font la plus puissante et vaste fortification d’Europe, il s’étend sur 254 ha et il est constitué de près de 50 ouvrages, une véritable ville souterraine peuplée d’équipements uniques et possède une artillerie exceptionnelle.

Il est dans un état de conservation remarquable dû aux restaurations qui ont été mises en place, de plus, les magnifiques paysages environnants entre Vosges et plane du Rhin en fait aujourd’hui un site du tourisme de mémoire très prisé d’Alsace.

Musée de l’Ambulance Alpine

Musée de l'Ambulance Alpine - Lieux de mémoire en Alsace

© Office de Tourisme de la Vallée de Munster – Quentin Gachon

L’Ambulance Alpine est située à Mittlach, le seul village de la vallée de Munster redevenu français dès le 21 avril 1915. Le village devient une base française à quelques kilomètres du front et c’est en juillet 1915 que la mairie-école du village est transformée en poste de secours.

Témoin d’un épisode historique colossal, le bâtiment de la mairie-école est construit en 1912. Dès sa transformation en hôpital de campagne, l’Ambulance Alpine accueille les blessés, tant militaire que civils et sert par la même occasion, d’outil de propagande pour les services de santé des armées. Il s’agit d’un témoignage très rare et préservé dans un état quasi d’origine.

Le musée est l’œuvre d’une association de bénévoles désireux d’apporter un éclairage  sur la vie dans la vallée de Munster pendant le premier conflit mondial. Aujourd’hui restaurée, l’Ambulance Alpine offre un centre d’interprétation mais aussi d’un sentier de mémoire sur la thématique de l’impact de guerre sur l’Humain.

Vous aurez l’occasion d’observer sept inscriptions peintes sur les murs d’une des salles qui témoignent des épisodes de la Grande Guerre.

Le Hartmannswillerkopf

Le Hartmannswillerkopf - Lieux de Mémoire Alsace

© Tripadvisor.fr

Le Hartmannswillerkopf, rebaptisé Vieil Armand durant la Première Guerre mondiale, est un éperon rocheux pyramidal, dans le massif des Vosges. Il surplombe la plaine d’Alsace perché de ses 956 mètres.

Un Monument National y est érigé en souvenir des combats qui s’y déroulèrent durant le premier conflit mondial, principalement en 1915. Le Vieil Armand était alors un sommet stratégique âprement disputé par les armées française et allemande. Le Vieil Armand fut le théâtre de furieux combats durant toute l’année 1915, principal site de la Première Guerre mondiale sur le Front des Vosges.

On distingue aujourd’hui deux parties distinctes sur le site du Hartmannswillerkopf : le monument national constitué de la crypte et du cimetière militaire du Silberloch, et le champ de bataille avec ses monuments.

Au-delà de la dimension historique et mémorielle, le site est finalement un symbole aujourd’hui de l’amitié franco-allemande. Venez découvrir le Hartmannswillerkopf pour vivre une expérience inédite et saisissante permettant de marcher dans les pas des acteurs de cette guerre.

Mémorial du Linge

Mémorial du Linge

© Bernard Chenal – Wikipedia

Au cœur de cette terre d’Alsace, en ce sommet vosgien, s’est déroulé un drame, où le sang a tant coulé, dont les traces demeurent visibles. Ce musée est un mémorial de la Première Guerre Mondiale qui ouvre ses portes en 1981.

Ce champ de bataille a connu un affrontement meurtrier causant 17 000 morts de soldats. Vous aurez l’occasion d’y apercevoir l’infrastructure du système de défense allemande et des vestiges des tranchées françaises.

En effet, le site a été le témoin des atrocités de cette « guerre de tranchées » creusée dans la terre, fortifiée avec des pierres pour les tranchées françaises, des sacs de sable et des rondins, ainsi qu’une solide infrastructure de système de défense pour le camps allemand. Des centaines de soldats reposent sur le champ de bataille.

Le site est unique de par son authenticité et décrit avec un réalisme exceptionnel les combats et la vie des soldats. Riche en souvenirs et témoignage, c’est un lieu de mémoire qui procure une grande émotion.

Musée Serret

Musée Serret

© Wikipedia

Le Musée Serret prend place au cœur de la vallée de Saint-Amarin, site sur lequel on atteste une occupation datée de la période néolithique. Les romains en font d’ailleurs un point de passage obligatoire pour franchir le col de Bussang et le baptisent Doroangus.

Le 8 mars 1916, alors que la Première Guerre mondiale bat son plein dans la Vallée, le Capitaine Poulet, administrateur général du territoire a l’ambition de collecter des objets témoignant du conflit dans l’objectif de les présenter et faire vivre la réalité du front aux visiteurs prestigieux lors de leur passage au Parc de Wesserling dit château de Wesserling, siège de l’État-Major Français pendant toute la durée de la Guerre.

Avant d’être un musée, le bâtiment était un hôpital militaire, dès 1915 et de nombreux documents, objets et photographies illustrent cette période de l’histoire.

En premier lieu, le musée est nommé « Musée de Guerre », et rebaptiser en 1920 « Musée Serret » pour rendre hommage au Général Serret, administrateur de la région de février 1915 à janvier 1916 et tombé au front.

Le Musée présente aujourd’hui une des plus riches collections d’armements et équipements de la Première Guerre mondiale. Le musée présente également l’art et l’histoire de la vallée, des métiers anciens et l’industrie. En clair, ce musée vous plongera dans la vie locale du XIXe et XXe siècle.

Fort de Schoenenbourg – Ligne Maginot

Fort de Schoenenbourg - Ligne Maginot - Lieux de mémoire Alsace

© Ignis — Wikipedia

Tout d’abord, pour découvrir l’ouvrage Maginot du Hackenberg nous vous conseillons de consulter l’article Top 8 des lieux insolites de Lorraine.

Le Fort de Schoenenbourg offre une visite inoubliable le long des célèbres galeries longues de 3 km à 30m sous terre. La visite du fort vous permet de comprendre le fonctionnement d’un grand ouvrage de la ligne Maginot qui était censé protéger de toute agression.

Les équipements sont typiques de la ligne Maginot avec des cuisines, une usine électrique, une infirmerie, les casernements, les blocs de combat, les tourelles et le poste de commandement… Tout y est si authentique qu’on a l’impression que l’équipage vient tout juste de quitter le fort !

Au total il pouvait accueillir jusqu’à 630 hommes. Il a été le fort le plus bombardé de toute la ligne Maginot en juin 1940. Invaincu, le fort ne déposera les armes que sur ordre du Haut-Commandement français six jours après l’entrée en vigueur de l’armistice…

Ancien camp de concentration Natzweiler-Struthof

Ancien camp de concentration Natzweiler-Struthof - Lieux de mémoire Alsace

© Jean-Marc LOOS – DNA

Le camp de concentration de Natzweiler-Struthof est situé à la frontière allemande, à 800 mètres d’altitude sur le Mont-Louise reste un témoin de la Seconde Guerre mondiale. C’est le seul camp de concentration nazi sur le territoire français.

Le camp est ouvert par les nazis au printemps 1941. Au total, ce sont 52 000 personnes, majoritairement des résistants de l’Europe qui sont déportées dans ce camp ou dans l’un des camps annexes.

Le lieu a pour vocation de transmettre la mémoire des déportés de Natzweiler et de faire découvrir les horreurs du camp de concentration. Bornes tactiles, films, objets et photographies retracent la montée du fascisme et du nazisme en Europe, la mise en place du système concentrationnaire, et véhiculent la mémoire des victimes de cette tragédie.

Le CERD est un lieu de rassemblement et de réflexion, organisant régulièrement des expositions temporaires et des conférences. Sa mission est de transmettre le souvenir des déportés tout en diffusant les valeurs de liberté, de respect et de tolérance.

Si vous êtes de passage dans la belle région d’Alsace et que vous souhaitez y découvrir les plus beaux villages découvrez cet article sur les plus beaux villages alsaciens !

Sources : 

visit.alsace
Alsace/Vosges Traces d’Histoire – Alsace DESTINATION TOURISME

Camille Ngondy

Content Manager chez Henoo 🧡