Skip to main content

La Lorraine regorge de lieux insolites à visiter et également d’activités plus originales les unes que les autres. Pour les amateurs de découvertes, nous vous avons donc préparé une sélection de ce qui se fait de fait de plus insolite en Lorraine.

Pour retrouver cette sélection, vous pouvez la consulter dans la liste Lorraine Insolite sur notre application.

Henoo, c’est l’appli qui vous permet de découvrir et partager le patrimoine qui vous entoure !

Le Gros Ouvrage Maginot du Hackenberg

©  À la conquête de l’Est

Pour partir à la découverte de l’histoire de la région ailleurs que dans un musée, vous pouvez visiter le Gros Ouvrage Maginot du Hackenberg.

Situé à Veckring dans le département de la Moselle, l’ouvrage du Hackenberg est une fortification faisant partie de la Ligne Maginot. Cette ligne de fortification a été construite par la France le long de sa frontière avec la Belgique, Luxembourg, Allemagne, Suisse et Italie entre 1928 et 1940.

Cette décision a été prise suite aux innombrables pertes humaines de la Première Guerre Mondiale. Il s’agit ainsi de la plus importante fortification du XXI siècle. L’ouvrage Maginot a été quant à lui construit de 1929 à 1935 et est l’un des plus puissants ouvrages de la Ligne Maginot.

Cet ouvrage d’artillerie est composé de 19 blocs en surface et reliés entre eux par 10 kilomètres de galeries souterraines. Culminant à 343 mètres de hauteur, il offre une capacité de plus d’un millier de personnes. Miraculeusement épargné par les batailles de juin 1940 dans la région, il a été à la fois réutilisé par les Allemands pendant la Seconde Guerre Mondiale et a servi de remparts lors des combats de novembre 1944 contre l’armée américaine. Le modernisme et la puissance du fort ne manqueront également pas de vous étonner. La puissance de feu du fort pouvait en effet atteindre 4 tonnes d’obus à la minute.

L’ouvrage du Hackenberg a connu par la suite des restaurations et est ainsi devenu un musée. Ce sont des bénévoles qui se proposent de vous faire découvrir les galeries souterraines de ce lieu insolite, à bord du train électrique d’époque qui servait à transporter les munitions. Vous y découvrirez les blocs de combats avec leurs puissantes tourelles d’artillerie, ainsi que les magasins à munitions ou encore la caserne transformée en musée militaire.

 

Les Hautes-Mynes du Thillot

©  À la conquête de l’Est

Toujours dans le registre des visites souterraines, vous pouvez opter pour les Hautes-Mynes, situées à Le Thillot dans le département des Vosges. C’est un ancien site minier d’extraction de minerai de cuivre, qui a été exploité de 1560 à 1761 par les ducs de Lorraine.

À partir de cette date, 1560, la production de cuivre a alors commencé à fortement se développer dans la région. De nombreuses mines ont été ouvertes grâce à la richesse des sous-sols de la Haute Vallée de la Moselle, ainsi qu’au savoir-faire des mineurs locaux. Cette activité a ainsi perduré jusqu’en 1761, connaissant son apogée au XVIIe siècle. À noter que le réseau souterrain a été en partie classé monument historique en 1995.

Vous pourrez donc découvrir ce site en parcourant les galeries souterraines, équipés d’un casque et d’une lampe frontale. Selon vos envies, deux parcours sont possibles : un parcours accessible à tout public et un autre un peu plus sportif, donnant accès au cœur du réseau souterrain, nommé la galerie de la « Rouge-montagne ».

L’aventure se complète avec une visite plus tranquille, dans la Maison des Hautes-Mynes. Installée dans l’ancienne gare du Thillot, elle propose divers éléments permettant d’en apprendre davantage sur l’histoire des mines et du paysage de Lorraine. Vous pourrez même y découvrir un ensemble de pompage datant du XVIIIe siècle !

 

Le Rocher de Dabo

©  Visit Alsace

Formé il y a 200 millions d’années, ce rocher emblématique situé dans la commune de Dabo et dans le Massif des Vosges est une curiosité qui vaut le détour.

Le rocher de Dabo culmine à 664m d’altitude et a une hauteur de 30m. Une fois sur son sommet, un splendide panorama sur le massif vosgien mosellan et le plateau lorrain s’offrira à vous. Cette vue à couper le souffle permet d’admirer la nature encore préservée dans son état brut.

Une fois sur le rocher, vous pourrez en profiter pour également visiter la chapelle qui y repose. Dédiée au Pape Léon IX, cette chapelle fut érigée sur ce rocher en 1828, soit 150 ans après la destruction du château de Dabo par Louis IX sur ce même rocher. Néanmoins la première chapelle construite ne résista pas aux intempéries de l’époque et fut démolie en 1889, puis reconstruite la même année dans le style roman.

Si vous vous rendez sur ce lieu, le cadre est également propice aux randonnées, au vélo ou encore à l’équitation, sur des routes et sentiers balisés.

Un théâtre insolite : Le Théâtre du Peuple

©  Télérama

Situé à Bussang dans les Vosges, ce théâtre a été créé en 1895 par Maurice Pottecher (1867-1960), qui était un homme de théâtre, écrivain et poète français. Ce lieu de création unique en France est né de l’utopie humaniste et artistique de son créateur, dont la devise est « Pour l’art, pour l’humanité », qui est inscrite sur le fronton de la scène.

Classé monument historique en 1976, ce théâtre, en plus d’être un lieu historique à visiter est toujours en activité et propose de nouvelles créations à chaque saison. Des représentations y ont lieu de mai à décembre, avec une majorité de spectacle aillant lieu néanmoins pendant la belle saison en raison de l’architecture des lieux.

Sa grande particularité est d’être construit entièrement en bois, ce qui change des théâtres que nous avons l’habitude de croiser habituellement. Le fond de la scène, quant à lui, est ouvert sur la forêt vosgienne. Ce cadre créé une atmosphère peu commune et amène ainsi de la convivialité à cet espace atypique, où l’on peut rencontre un public très varié.

Le théâtre propos chaque été deux grands spectacles, un de style classique et un autre plus contemporain dont l’un mêle des artistes amateurs et professionnel (tradition qui se fait depuis la création du théâtre). L’établissement rempli également sa mission humaniste en proposant des actions pédagogiques aux écoles ainsi que des stages de formation pour les comédiens en herbe.

Ce lieu sortant vraiment de l’ordinaire permet de concilier sortie culturelle en allant voir une pièce et découverte d’un lieu historique.

Musée de la Manufacture Baccarat

© Lorraine Tourisme

Le saviez-vous ? Le nom de la célèbre marque de cristal provient d’une petite commune de Meurthe-et-Moselle, Baccarat, dans laquelle sa manufacture est toujours présente sur son site d’origine.

Son origine remonte à 1764, date à laquelle Monsieur de Montmorency, évêque de Metz fonda la cristallerie de Baccarat. Les gestes pour réaliser les pièces en cristal et les savoir-faire n’ont quasiment pas changé depuis la création de l’établissement, faisant de Baccarat une des cristalleries les plus prestigieuses du monde.

Nous allons vous raconter la petite histoire sur l’origine de la cristallerie. C’est pour sauver la population menacée par la misère que l’évêque de Metz, Louis-Joseph de Montmorency, décide de fonder une verrerie à Baccarat. En 1817, sa destinée change, elle est transformée en cristallerie par Aimé-Gabriel d’Artigues, ingénieur pionnier dans l’industrie du verre cristal au plomb.

En 1823, l’entreprise passe dans les mains de trois associés qui assurent l’administration de l’entreprise. Elle est ainsi rebaptisée « Compagnie des verreries et cristalleries de Vonèche à Baccarat » et ardera ce nom jusqu’en 1848. En 1853, Mademoiselle Godard-Desmarest, la riche héritière des cristalleries, épouse Aldebert de Chambrun. C’est le 29 octobre 1860, que Baccarat dépose sa marque de fabrique finale au greffe du tribunal de commerce de Paris.

Baccarat constitue ainsi un patrimoine industriel et esthétique unique.

La manufacture n’est pas ouverte au public mais vous pouvez visiter le Musée du Cristal, qui vous permettra de découvrir les techniques de fabrication par le biais des pièces prestigieuses exposées. Vous pourrez également déambuler parmi les œuvres d’art comme dans une maison de collectionneur.

Le Cimetière de Préville

©  Ville de Villers-les-Nancy

Pour les amateurs d’art, le cimetière de Préville à Nancy en Meurthe-et-Moselle vous offre des œuvres bien particulières à admirer. Il possède en effet de nombreuses tombes monumentales, mettant en avant l’art funéraire ! L’art peut en effet se cacher partout, même dans des endroits semblant peu propices au premier abord. Le cimetière fut ouvert en 1842, après 7 années de travaux et compte aujourd’hui plus de 11 000 tombes, dont 312 chapelles funéraires.

On retrouve dans ce cimetière les tombes de personnalités célèbres dans la région, comme celles de membres fondateurs de l’École de Nancy (école qui fut l’initiatrice de l’Art Nouveau en France) et celles d’artistes lorrains.

Quelques exemples de tombes célèbres :
– Tombe de la famille Majorelle
– Le caveau familial d’Eugène Corbin, principal mécène de l’École de Nancy, réalisé par le sculpteur Alfred Finot
– La tombe d’Auguste Desch, artiste peintre
– La tombe de Marie Marvingt, pionnière de l’aviation française

On peut également y voir des sépultures de style Art Nouveau, comme celle des familles Corbin et Blosse.

Le cimetière de Préville est juste à côté du cimetière israélite de Nancy, créé en 1840.

La tranchée de Chattancourt

© Page Jaune

Si les musées ou les livres d’Histoire ne vous passionnent pas particulièrement, vous pouvez vous y intéresser autrement.

La tranchée de Chattancourt va ainsi vous faire plonger dans la Première Guerre Mondiale. Cette tranchée de deuxième ligne est située dans le village du même nom, dans le département de la Meuse. Lieu de bataille lors de la Première Guerre Mondiale, elle est la seule qui a été reconstituée dans le Grand Verdun. Elle a été créée là où se trouvaient les tranchées de Toulouse et de Chattencourt en 1916.

Reconstituée par des bénévoles passionnés d’Histoire, elle est ouverte à la visite depuis 2017 et a attiré plus de 16 000 visiteurs en 2019. La tranchée rencontre un grand succès car elle permet de s’immerger dans la vie des soldats durant la Première Guerre Mondiale et de comprendre de manière ludique la guerre de tranchée. Vous pourrez donc sur ces 100m de tranchée et d’abris vous imprégner de la mémoire des lieux à votre rythme.

Chaque partie de la tranchée a été travaillée avec précision pour être la plus réaliste possible, notamment en étudiant des manuels d’instruction, photos d’époque et des témoignages de soldats. Vous pourrez même croiser des bénévoles vêtus comme des Poilus, garantissant une immersion totale !

Pour l’anecdote historique, lors de l’offensive française le 20 août 1917, la Légion étrangère a pris part aux combats dans la tranchée de Chattencourt. Il s’agit de la seule zone dans la Meuse où la Légion étrangère a participé aux batailles ! Certains des légionnaires morts pendant l’offensive reposent dans la nécropole de Chattancourt.

Un mur de mémoire est même mis à disposition des visiteurs afin d’y accrocher une photo ou un document relatif à un ancêtre qui a participé à la Première Guerre Mondiale.

Une nuit insolite : Dormir avec les loups

©  Lorraine Tourisme

Pour une nuit insolite, nous vous suggérons de vous immerger en pleine nature et de passer une nuit entouré d’une meute de loup !

Le parc animalier Saint-croix en Moselle, conçu comme un parc de vision, vous permet de passer une nuit au fond de la forêt mosellane, en face-à-face avec une meute de ces superbes animaux.

Ouvert depuis 1980, le parc est situé dans la commune de Rhodes dans le département de la Moselle. Véritable parc dédié à la faune européenne, il ne contient pas moins de 1500 animaux, dont 130 espèces. Ce parc de 120 hectares composé de prairies et d’étangs avec 4 lodges qui sont à votre disposition pour pouvoir observer les trois espèces de loups différentes depuis votre chambre.

Profitez de cet instant pour vous couper des écrans et admirer ces animaux évoluer dans leur habitat.

Notre sélection de lieux et activités insolites en Lorraine s’achève ici. Nous espérons que vous aurez l’occasion d’en tester quelques unes et que vous passerez un moment changeant de l’ordinaire !

Pour découvrir des lieux insolites en Bretagne c’est ici !


Sources :

ou-et-quand.net
hotels-insolites.com
messortiesculture.com
petit-patrimoine.com
tourisme-lorraine.fr
tourisme.vosges.fr
tourisme-verdun.com
estrepublicain.fr