Skip to main content

Paris est une ville très vivante abritant un nombre incalculable d’attractions, de monument et de visites à faire. De fait, peu de gens s’aventurent hors de la ville. Pourtant, la région d’Ile-de-France regorge de nombreux trésors historiques qui valent le détour !

Si vous aimez l’histoire, la culture et l’architecture, la grandeur artistique de la Renaissance ou l’aspect impressionnant du style médiéval n’attendez plus pour visiter ces châteaux témoins de l’histoire de France.

À une courte distance de la Ville Lumière, il y a beaucoup de somptueuses bâtisses aux valeurs historiques qui vous couperont le souffle. Découvrez notre liste des plus beaux châteaux autour de Paris.

Henoo c’est l’application gratuite et collaborative qui vous permet de découvrir et partager le patrimoine qui vous entoure !

Le château de Versailles

Château de Versailles - Paris

Le château de Versailles

Le château de Versailles est sans aucun doute la quintessence des châteaux français. Cette bâtisse grandiose et luxueuse renferme une histoire fascinante. Elle fait sans aucun doute partie des plus beaux châteaux de France voir d’Europe.

Il fut la résidence du roi le plus célèbre de France : Louis XIV.

Les premières mentions du site de Versailles remontent en 1038. Au début du XVIIe siècle, seul un moulin à vent occupait l’espace. Louis XIV hérita de son père ce modeste pavillon de chasse construit pour s’éloigner de la ville.

Le roi, séduit par Versailles, décide de l’étendre. C’est à ce roi que l’on doit la création de ce chef-d’œuvre, il fit de ce modeste domaine un palais unique en Europe et un jardin remarquable dessiné sur les plans d’André Le Nôtre. Versailles sera le chef-d’œuvre de sa vie qui lui restera éternellement associé.

L’ensemble s’étend sur 63 hectares répartis en 2 300 pièces et le parc sur 815 hectares (environ 8000 hectares avant la Révolution française !). Le château accueille de nombreuses salles d’exposition pour les amateurs d’art et de culture.

Vous aurez l’occasion de visiter la résidence personnelle de Marie-Antoinette, son propre refuge romantique appelé « Le Petit Trianon » dans les jardins, les expositions temporaires, ainsi que les représentations musicales. Certaines des parties les plus impressionnantes sont la galerie des glaces, les écuries royales et la résidence privée de la reine Marie-Antoinette.

Le musée connaît une nouvelle destinée au XIXe siècle, il devient le Musée de l’Histoire de France présentant des collections qui retracent les grands événements de l’Histoire de France.

N’hésitez pas à venir visiter ce symbole de royauté, constituant une des plus belles réalisations de l’art français du XVIIe siècle.

Château de Saint-Germain en Laye

Château de Saint-Germain en Laye

© Wikipedia

Aussi appelé « Château Vieux », s’opposant au « Château Neuf » qui a été détruit, Saint-Germain en Laye est une ancienne résidence royale. De nombreux décrets et traités de paix sont signés à Saint-Germain-en-Laye, dont le traité mettant fin à la guerre d’Autriche.

À l’origine, se dressait une église dédiée à Saint-Vincent et à Saint-Germain de Paris fondée par le roi Robert le Pieux, au début du XIe siècle. Il est construit au XIIe siècle par le roi Louis VI dans le but d’imposer sa puissance aux seigneurs d’Île-de-France.

Bien que le roi l’utilise en château de plaisance, il deviendra la résidence favorite du roi François Ier, qui sera à l’origine de sa transformation dans un style Renaissance.  C’est ici que Louis XIV naîtra en 1638 et vivra une vingtaine d’années avant de s’installer à Versailles.

Il accueille aujourd’hui le Musée d’Archéologie Nationale qui réunit des chefs-d’œuvre des antiquités celtiques et gallo-romaines. C’est 3 millions d’objets dont 29000 qui sont exposés couvrant du paléolithique au premier Moyen-Age.

Château de Rambouillet

Château de Rambouillet

© Wikipedia

D’abord forteresse médiévale puis résidence de repos des rois, le château de Rambouillet niché au cœur d’une forêt giboyeuse a vu passer princes et rois au fil du temps : François Ier, la marquise de Rambouillet, Louis XVI et sa femme Marie-Antoinette, Napoléon Ier…

L’édifice a été transformé par ses propriétaires qui se succèdent au fil des siècles et devient une demeure prestigieuse de plaisance. De son origine de forteresse, l’édifice a conservé son contour bastionné et son donjon du XIVème siècle.

Louis XVI souhaitait venir y vivre avec sa reine. Pour la séduire, il agrémenta le parc du château et construisit une charmante ménagerie et une laiterie d’apparat aménagée pour les plaisirs de la reine. Marie-Antoinette fut conquise et accepta de venir s’installer au cœur de cet écrin naturel entouré de ces 20 000 hectares de bois.

Il ne faut surtout pas manquer la laiterie de la Reine, construite par l’architecte Thévenin et ses reliefs de marbre sculptés, la chaumière édifiée en 1779 pour la princesse de Lamballe dont les murs, à l’intérieur, sont entièrement recouverts de coquillages.

Flâner au gré de l’histoire de France et découvrez ce lieu remarquable en profitant d’une balade en bateau sur les canaux du jardin…

Le château de Breteuil

Château de Breteuil

© Wikipedia

Il s’appelait à l’origine Bévilliers (ou Buvilliers), mentionné en tant que manoir en 1560. Le Château de Breteuil est renommé par la famille de Breteuil lorsqu’ils acquièrent la propriété.

Ainsi, le château de Breteuil vit le jour en 1830. Pour l’anecdote, Louis Auguste Le Tonnelier de Breteuil, ambassadeur puis ministre du Roi Louis XVI fut chargé d’arrêter le Cardinal de Rohan, en 1785, lors du scandale de l’affaire du collier de la reine.

La famille Breteuil soutient Marie-Antoinette et Louis XVI lors de cette fraude.

Depuis dix générations, la famille de Breteuil veille sur son domaine, un parc de 75 hectares avec jardins à la française et à l’anglaise, une forêt et un château.

Ce géant de pierre a inspiré les contes de Charles Perrault. Il ne serait donc pas étonnant qu’en vous promenant dans les jardins vous vous retrouviez nez à nez avec les héros des Contes de Perrault comme la Belle au Bois dormant, le Chat Botté, Barbe-Bleue ou encore le petit chaperon rouge…

De plus, un parcours chronologique organise des mises en scène avec des personnages de cire racontant les événements qui ont jalonné la vie du Breteuil.

Ne manquez pas la table de Teschen offerte à Louis-Auguste de Breteuil par le prince électeur de Saxe en 1779. La table originelle en vermeil incrustée d’une centaine de sortes différentes de pierres précieuses et semi-précieuses, fut vendue au Louvre en 2015. Une copie admirablement exécutée est toujours visible au château.

Château de Compiègne

Château de Compiègne à Paris

© Wikipedia

Avec Versailles et Fontainebleau, le château de Compiègne est l’un des châteaux historiques les plus importants à proximité de Paris, qui servit pendant des siècles de résidence royale.

Construit pour le roi Louis XV, il est situé dans une région d’une beauté naturelle époustouflante, où de nombreux monarques français préféraient passer l’été. En effet, le château de Compiègne fut un haut lieu de la vie de cour et de l’exercice du pouvoir.

En raison de son emplacement à proximité de la forêt de Compiègne, il a également servi de base idéale pour les voyages de chasse. D’apparence classique, cette impressionnante bâtisse est l’héritière d’une longue histoire. Le premier palais datait sûrement du règne de Clovis Ier, construit probablement en bois.

Pour la petite anecdote historique, en mai 1430, lorsque la guerre de Cent Ans faisait rage, Jeanne d’Arc a pris position à l’intérieur du château de Compiègne pour observer les Bourguignons et les Anglais qui campaient sous les murs de la ville.

Son originalité, la qualité de ses décors intérieurs et de son mobilier font de ce château, un ensemble unique. En 1870, à la chute de l’Empire, Compiègne devient un palais officiel qui ne sera plus jamais habité.

Rendez-vous dans la somptueuse chambre de l’impératrice du Château de Compiègne, un mobilier et des décors luxueux tout simplement époustouflants !

Château de Vincennes

Château de Vincennes

© Wikipedia

Aux portes de la capitale, le château de Vincennes est l’une des plus vastes constructions fortifiées médiévale d’Europe. Il a une importance colossale dans l’histoire de France. Jusqu’en 1682, ce château fort était la résidence principale de la monarchie française jusqu’à ce que Louis XIV décide de s’installer à Versailles.

Dès le VIIIe siècle, le bois est un lieu de chasse très prisé des souverains. Il passe dans le domaine royal au IXe siècle lorsque Louis VII y fait construire un premier édifice à l’emplacement de l’actuel. Son fils le transforme en manoir dans lequel les rois de France y séjournèrent fréquemment.

Selon la légende, Louis IX aimait y rendre la justice sous un chêne.

Le donjon est édifié par Philippe VI de Valois en 1336 auprès du manoir préexistant, il sera achevé par Charles V en 1370.

Il servit de prison à des personnalités politiques comme le marquis de Sade. Le château avait également un rôle militaire stratégique puisqu’il offrait une protection contre les invasions et les révolutions.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, le château de Vincennes est tragiquement endommagé, il sera restauré en 1949.

Cette incroyable forteresse au donjon le plus haut d’Europe (plus de 50 mètres) est entourée d’un fossé de 7 mètres de profondeur. Vous aurez la possibilité de gravir les 250 marches jusqu’au sommet du donjon mais prévoyez de bonne chaussure et beaucoup d’eau car l’ascension n’est pas de tout repos !

Château de Vaux-le-Vicomte

Château de Vaux-le-Vicomte

Château de Vaux-le-Vicomte

Prêt à plonger au cœur du XVIIe siècle ? Construit par Nicolas Fouquet (parlementaire puis surintendant), en 1641, ce dernier réunit les plus grands artistes et architectes français pour bâtir cette demeure : L’architecte Louis Le Vau, le célèbre jardinier paysagiste André Le Nôtre et le peintre-décorateur Charles Le Brun.

Il leur faudra vingt années pour réaliser ce chef-d’œuvre de l’architecture classique dont l’harmonie et la majesté parfaite inspireront l’Europe durant plus d’un siècle.

Vendu en 1705, le domaine ne retrouve son prestige qu’à la fin du XIXe siècle, quand Alfred Sommier l’achète en 1875 et entreprend d’immenses travaux de restauration.

Il est ouvert au public en 1968 par ses descendants directs, Patrice et Cristina de Vogüé qui depuis, ont légué le château à leurs enfants : Jean-Charles, Alexandre et Ascanio. Les trois frères poursuivent l’œuvre de Fouquet commencée il y a 140 ans. Ils sont aujourd’hui la cinquième génération de leur famille à en assurer la gestion.

Les pièces ont été remeublées d’époque. La montée dans le dôme, permet de découvrir la magnifique charpente et depuis son chemin de ronde, vous avez une vue sur tout le domaine et la campagne aux alentours.

Il vous faut absolument admirer le plafond de la chambre des Muses. Les peintures de Le Brun et son atelier ont retrouvé leur magnificence et le plafond de la chambre d’apparat de Nicolas Fouquet, de 175 m² avec en son centre Le Triomphe de La Fidélité, vient tout juste d’être restauré.

Pour un moment romantique, des visites nocturnes à la lueur des chandelles sont proposées chaque samedi soir aux beaux jours, l’occasion de vivre un moment unique.

Château de Pierrefonds

Château de Pierrefonds 

© familinparis

Le château de Pierrefonds a un style bien particulier car, comme le celui de Fontainebleau, il a traversé de nombreuses époques… Au XIIe siècle, une bâtisse s’élevait déjà sur le site, construit par les seigneurs de Pierrefonds. De ce passé, ne subsiste que des caves situées sous le logis.

Construit par Louis d’Orléans, puis détruit par Louis XIII et reconstruit sous Napoléon III, l’édifice subit de nombreux remaniements suscitant des controverses.

En mai 1617, sous le règne du roi Louis XIII, l’édifice s’attire les foudres royales et fut démantelé par le comte d’Angoulême. Les grosses tours et les logements sont détruits, les planchers et charpentes brûlées. C’est alors que l’empereur Napoléon III confia la reconstruction à l’architecte Viollet-le-Duc en 1862 qui réalisa un véritable chef d’œuvre féerique.

Avec ses huit tours médiévales et les somptueuses décorations de ses salles, le château mérite son titre de résidence impériale.

Si vous voulez profiter d’un moment pour vous ressourcer au calme, prévoyez une balade dans la forêt domaniale de Compiègne, juste à côté.

Aujourd’hui, ces murs de pierre sont occupés par les archives nationales.

Château d’Ecouen

Château d'Ecouen

© Mathieu Ferrier – musee-renaissance.fr

Bâti sur une éminence dominant la plaine, le château d’Ecouen est caractéristique de ces grandes demeures royales construites à la Renaissance témoignant des évolutions architecturales et décoratives de cette période très riche artistiquement parlant.

Anne de Montmorencyn le construit en 1538. Pour le bâtir, Montmorency détruisit la forteresse médiévale qui s’y dressait auparavant qui avait pour objectif de contrôler les riches terres agricoles de la plaine de France et de surveiller les routes commerciales et militaires vers Paris.

L’architecture du château est un témoin de la puissance d’Anne de Montmorency, ami proche des rois François Ier et Henri II.

En 1552, le duc de Montmorency fait appel à Jean Bullant pour apporter de nouveaux embellissements au château. En 1696, après l’exécution d’Henri II de Montmorency, l’édifice passe par héritage aux mains de la famille des Condé qui sera forcée de quitter le château lors de la Révolution Française.

C’est grâce au Pape Grégoire que ce chef-d’œuvre ne subit pas le même sort que Chantilly. Ce défenseur du patrimoine prononça en effet un puissant discours en faveur de la sauvegarde du passé qui épargna ce chef-d’œuvre de la Renaissance.

En 1805, Napoléon construit une maison d’éducation de la Légion d’honneur. En 1962, la maison d’éducation quitte le château qui est donc cédé au ministère des Affaires culturelles.

Le musée abrite aujourd’hui le Musée national de la Renaissance. C’est dans 32 salles que sont présentées les riches collections du musée qui comprend mobilier, peintures, sculptures et de nombreux objets d’art : orfèvrerie, verrerie, céramiques, vitraux, émaux, tapisseries, dentelles, etc.

Château de Chantilly

Château de Chantilly

Château de Chantilly

Intimement lié à l’Histoire française, le château de Chantilly est un parfait exemple du raffinement et de l’élégance propres au style Renaissance. Construite du XIVe au XVIIIe siècle, c’était à l’origine une forteresse médiévale cantonnée de sept tours et entourée de douves en eau.

La bâtisse est reconstruite au XIX siècle sur des plans de l’architecte Honoré Daumet pour Henri d’Orléans. Cet homme y installera ses collections de peintures, de dessins et de livres anciens. L’édifice a marqué l’histoire avec les Montmorency, les Condé et les Orléans et conserve la deuxième plus importante collection de tableaux anciens après celle du Louvre.

Pour l’anecdote, il renferme une histoire pour le moins lugubre : Le suicide de François Vatel(cliquer dans la section anecdote une fois l’app ouverte). Victime d’un « burn-out », ce maître d’Hôtel chargé d’organiser la fête tenue par le Prince de Condé se donne la mort au château.

Dès votre arrivée, vous pourrez admirer la statue d’Anne de Montmorency chevauchant son fidèle destrier, gardant l’entrée majestueuse de la forteresse. Outre sa splendeur, le château est situé dans un emplacement magnifique au milieu de vastes zones de jardins à la française et de villages pittoresques, parsemés de charmants lacs et étangs.

Profitez-en pour visiter Le Musée du Cheval également situé à Chantilly dans les écuries les plus belles du monde. Avec un dôme de 28 mètres de haut et un potentiel de 240 chevaux, ce sont les plus grandes écuries de toute l’Europe.

De nombreux spectacles et démonstrations équestres s’y déroulent régulièrement. Si vous êtes intéressé par l’histoire et la représentation du cheval dans notre civilisation, ne manquez pas cette expérience unique !

Nous espérons que cet article vous a plu et vous a permis de découvrir l’histoire de ces passionnants géants de pierre !

Sources :

historiceuropeancastles.com
lefigaro.fr
france-hotel-guide.com
sortiraparis.com

Camille Ngondy

Content Manager chez Henoo 🧡