Skip to main content

La Corrèze fait partie de ces destinations vertes pour se ressourcer auprès de la nature. Située en Nouvelle-Aquitaine, elle est traversée par les rivières Corrèze et Dordogne.

Ses magnifiques paysages de randonnée et sites naturels sont à couper le souffle, elle comporte aussi cinq des plus beaux villages de France. C’est une destination parfaite pour découvrir un patrimoine naturel, historique et artistique qui n’a pas fini de vous enchanter.

Si vous prévoyez de vous rendre dans ce département prochainement découvrez 10 sites à absolument visiter en Corrèze pour s’étonner, s’émerveiller et remonter le temps !

Pour en découvrir plus dans la ville et savoir que visiter, nous vous conseillons de consulter la liste 10 sites incontournables de la Corrèze.

Découvrez la liste Henoo

Henoo c’est l’application gratuite et collaborative qui vous permet de découvrir et partager le patrimoine qui vous entoure !

Les fermes du Moyen-Age de Xainville

Les Fermes du Moyen Age de Xaintrie

© fermesdumoyenage.com

La visite du village témoigne de la vie rurale des Xaintrie. En effet, cette reconstitution nous permet de voir ce qu’était le Moyen Âge dans une des plus belles régions de France.

Aidé par sa famille, c’est Pierre GIRE qui a créé ce village en 2006 par Pierre GIRE. Cette œuvre unique bénéfice d’un panorama exceptionnel sur les monts d’Auvergne.

Niché dans un écrin de verdure et cadre naturel de 12 hectares, unique en France, vous donne accès à plusieurs corps de ferme entièrement meublés, qui ont été reconstitués tels qu’ils étaient à la fin du Moyen Âge.

Vous y trouverez un moulin, une maison de notaire, une chapelle… Loin d’être un écomusée archaïque, cet espace ouvert permanent est plein de vie, d’odeurs et d’ambiances anciennes qui vous surprendront. Des animaux en prime et un jardin avec plus de 350 plantes !

Pour vous plonger dans l’ambiance médiévale, nous vous conseillons de vivre l’animation audiovisuelle proposée.

Pour en savoir plus

Les Tours de Merle

Tours de Merle - Visiter Corrèze

© Tourisme Corrèze

Ce spectaculaire ensemble féodal constitue l’une des plus belles balades à faire en Corrèze ! Nichées au cœur d’un paysage imprenable de forêts et de gorges profondes, les tours de Corrèze font partie de la cité médiévale, érigées entre le XIIe siècle et le XVe siècle, composée de sept tours.

Du haut de leur promontoire rocheux, elles dominent de très haut la vallée de la rivière Maronne. Elles offraient aux seigneurs, un refuge et une position dominante, c’était d’ailleurs un site majeur de co-seigneurie.

Dès l’origine, ce rocher légendaire porte le nom de Merle. L’habitat et les propriétés défensives naturelles du site rocheux ont contribué au développement du « castrum », qui subsiste jusqu’au XVe siècle.

Plusieurs seigneurs ont des droits sur Merle, mais parmi les seigneurs locaux le plus en vue est celui de Carbonier. Au XVème siècle, après la guerre de Cent Ans, une longue période de paix ouvre une ère prospère pour cette « ville ardente ».

Hélas, les guerres de religion causeront des destructions mortelles. Le fort servait encore de refuge en 1574.

Avec un peu de chance, les amoureux des animaux pourront observer milans royaux, faucons pèlerins, gène… Le cadre historique et magnifique fait de ces tours un incontournable en Corrère !

Pour en savoir plus

Musée du Président Jacques Chirac

Musée du Président Jacques Chirac

© museepresidentjchirac.fr

Ce musée abrite la collection des objets offerts à Jacques Chirac dans l’exercice de ses fonctions de président de la République française. C’est un musée plutôt insolite puisque constitué uniquement de cadeaux que le président a reçus entre 1995 et 2007 ! Il a été inauguré le par le président en personne.

L’exposition permanente présente environ 150 présents : sculptures, tableaux, modèles réduits, vêtements, par exemple des santiags offertes par Bill Clinton… C’est une vraie niche de divers objets.

Le musée propose des expositions temporaires consacrées, notamment, aux arts d’Afrique et d’Asie.

Il faut savoir que Jacques Chirac recevait jusqu’à 4 cadeaux par jour ! Aujourd’hui, ce sont des milliers de cadeaux qui s’entreposent dans ce musée conçu par l’architecte Jean-Michel Wilmotte.

Pans de Travassac

Les pans de Travassac

© tourismecorreze.com

Comme nous avons pu le mentionner plus tôt, la Corrèze compte de très nombreux sites naturels exceptionnels !

Uniques en Europe les Pans de Travassac se situent dans la commune de Donzenac et proposent un voyage insolite en immersion dans la tradition méconnue ardoisière qui y a trouvé sa place depuis le XVIIe siècle. Ils travaillent la pierre depuis 6 siècles dans ce cadre imprenable.

L’histoire des Pans de Travassac débute à la fin du XVIe siècle. Des paysans découvrent une colline rocheuse curieuse et complètement insolite puisqu’elle contient sept filons ardoisiers, pour une longueur totale de deux kilomètres. Dès lors, les paysans se mettent à les exploiter.

Ils creusent alors de profonds sillons dans la roche et extraient l’ardoise avec précaution et tout en préservant l’environnement.

Ouvrez les yeux car le spectacle est partout, prêt à vous en mettre plein la vue ! Depuis 1997, ce site naturel corrézien propose également aux curieux de découvrir ce métier ancestral. Au cœur d’une galerie, vous pourrez découvrir un musée retraçant l’histoire et la vie des ardoisiers de Travassac.

Pour en savoir plus

Château de Val

Château de Val

© tourismecorreze.com

Construit par les d’Estaing au XVe siècle, ce château fort et site incontournable de la Corrèze faisant partie des monuments historiques les mieux conservés et les plus remarquables de la Haute-Auvergne.

Guillaume IV d’Estaing, né en 1397 achète Val et fait construire le château actuel. La famille d’Estaing possédera et habitera le château jusqu’à Guillaume V d’Estaing (au cours du XVIe siècle). Ensuite, un certain nombre de familles vivront successivement dans le château, jusqu’à la famille d’Arcy.

En 1953 le château est revendu à la ville de Bort-les-Orgues après avoir subi de nombreux dégâts et des inondations dévastatrices. Chaque été, une exposition de peinture contemporaine y est organisée.

Le château bénéficie d’un environnement plaisant et avantageux, mêlant à la fois tranquillité et dynamisme. Bien qu’un passé sinueux se ressente en ses murs de pierres, il est paisiblement niché sur une petite presqu’île en bordure de lac, sa silhouette grandiose se reflétant dans les eaux.

Pour en savoir plus

Les jardins de Colette

Les jardins de Colette

© jardinsdefrance.org

Ce jardin rend hommage à la romancière Colette qui vivait non loin, au château de Castel-Novel. Le jardin créé par l’architecte paysagiste Anouk Debarrere recréé l’univers de l’écrivaine mêlant à la perfection la beauté inestimable de la littérature et de la botanique.

Le parc floral a ouvert ses portes au public en . C’est alors une étendue de 5 hectares qui s’offre à vous où les jardins sont composés de six tableaux paysagers représentant six régions de France ou Colette séjourna.

Sur 5 hectares vous voyagerez à travers la Bourgogne, Paris, en passant par la Franche-Comté, la Bretagne, la Corrèze et la Provence. Les végétaux sont choisis en fonction de l’œuvre littéraire de Colette et de la région qu’ils représentent. Les divers paysages en font un jardin unique et d’un charme fou qui éveille les 5 sens.

Le labyrinthe des jardins de Colette

© jardinage.lemonde.fr

Les Jardins de Colette abritent un labyrinthe de 5 000 m² en forme de papillon, des jeux géants taille XXL (dominos, mikados, cage à grelots…) pour profiter d’une escapade en nature unique adaptée à tous les âges !

C’est vraiment un immanquable qui vous fera vivre une expérience sensorielle unique tout en vous amusant !

Pour en savoir plus

Site Gallo-romain des Cars

Site gallo-romain des cars

© france3-regions.francetvinfo.fr

À 850 mètres d’altitude, au cœur des mystères du pays se tiennent les vestiges des Cars. Ce site gallo-romain date de la première moitié du IIe siècle, c’est une histoire vieille de 2 000 ans qui s’y murmure.

Les premières fouilles du lieu ont été conduites par Marius Vazeilles. Le nom donné aux ruines des Cars provient du latin quadratus, signifiant gros bloc de pierre taillé. Ainsi, c’est parmi ces grands blocs de granite en chaos, qu’on distingue encore les éléments de coffres funéraires.

La construction des deux monuments funéraires remonte à la fin du IIe siècle ou au début du IIIe siècle. On a longtemps pensé qu’il s’agissait d’un temple, il est aujourd’hui quasi sûr qu’il s’agit en réalité d’un sanctuaire, aucune divinité n’y étant vénérée.

Ruines Villa du site gallo-romain des Cars Corrèze

© Wikipedia – Ruines de la villa

On peut voir également le sol surélevé d’un des deux mausolées qui s’élevaient ici. Plus loin, se dessine le plan d’une somptueuse villa d’une quinzaine de pièces dotée de l’eau courante, du chauffage et décorée de mosaïques et d’enduits peints. Sans doute à la suite d’un incendie, le bâtiment a été reconstruit et agrandi.

De quoi réveiller les âmes d’archéologue et la curiosité insatiable !

Les cascades de Murel

Les cascades de Murel

© cirkwiki.com

Pour les amateurs de randonnée en pleine nature, rendez-vous à 15 km au nord-ouest d’Argentat ! Les cascades de Murel se forment de 3 chutes d’eau successives dans les gorges abruptes de la Franche-Valeine. On peut y observer quatre chutes d’eau successives, la plus haute mesurant 25 mètres de haut.

Plusieurs sentiers de randonnée permettent de s’y rendre depuis Albussac ou le village tout proche de Forgès.

Un parking gratuit se trouve à 5 minutes de marche et deux sentiers de randonnées permettent d’y accéder. En empruntant les sentiers, vous tomberez sur les cloches du diable, le rocher de la Sainte ou encore la roche de Vic, tous dotés d’histoire et légendes passionnantes ! (https://www.campingsoleildoc.com/cascades-murel.html)

Ces cascades sont un vrai chef-d’œuvre de la nature et le fracas des chutes d’eau contre les rochers ne peut qu’être savouré.

Pour en savoir plus

La distillerie Denoix

Distillerie Denoix

© denoix.com

Il était une fois une belle histoire de famille, qui, depuis le XIXème siècle, est spécialisée dans la préparation et la distillation de liqueur à base de la noix de Corrèze.

Ainsi, la famille Denoix distille des plantes, fait macérer des fruits, presse des noix vertes… Sorties d’un vieux grimoire, les vieilles recettes de famille se transmettent de génération et générations depuis 1839, certaines s’ajoutent aux recettes des ancêtres et sont remises au goût du jour, avec des points de moutarde violette par exemple.

C’est donc 180 ans d’histoire que vous offre cette distillerie en vous raconte son parcours. La maison est labélisée “Entreprise du patrimoine vivant”, un beau gage de respect et de légitimité pour cette industrie qui regorge de savoir-faire.

Un parcours vous explique le processus de travail de la noix verte, de la macération et de la distillation et et vous pourrez profiter d’une partie dégustation ! Vous pourrez alors apprécier les spécialités de la maison Denoix et régalez vos yeux, vos oreilles et vos papilles !

Pour en savoir plus

Château de Ventadour

Château de Ventadour

© tourismecorreze.com

Le site de ce château féodal, remarquablement sauvage, surplombe la vallée de la Saoudeillette de son éperon rocheux à 572 mètres d’altitude.

Le château médiéval dresse ses ruines au cœur d’un site qui évoque à la fois la puissance de la féodalité médiévale et l’éclosion de l’amour courtois auquel reste attaché le nom du troubadour Bernard de Ventadour.

Le château construit au XIIe siècle, restauré au cours de plusieurs campagnes de constructions et de rénovations, s’échelonnant pour l’essentiel du XIIIe au XIVe siècle, commandait la vicomté de Ventadour dont les capitales étaient ÉgletonsUssel et Meymac.

Le site castral voit le jour au XIe siècle, Ebles Ier devient vicomte de Ventadour et fonde le prieuré du Moustier-Ventadour puis ceux de Meymac et de Bonnesaigne.

Depuis plus d’un siècle (XIIe-XIIIe siècles), le château de Ventador est un centre de création artistique et l’un des plus importants des Pays Occitans !

Les troubadours se rassemblent dans des châteaux pour composer et comparer leurs poèmes, c’est ici qu’ils ont pu exprimer leur talent. Le vicomte Eble II du château de Ventadour est considéré comme un maître de l’art « trobar ».

Du château il n’y a que peu de vestiges du XIIe siècles : l’enceinte existante épouse le contour de l’éperon, l’on peut voir les remparts, la tour ronde, le logis seigneurial, la chapelle Saint-Georges

Pour en savoir plus

Gouffre de la Fage

Gouffre de La Fage

© brive-tourisme.com

Aux portes du Limousin et du Périgord, se dévoile à vous, le pays des grottes et gouffres si mystérieux. Situé dans le Limousin, le gouffre de la Fage vous offre une plongée insolite à 25 mètres de profondeur.

Il y a très longtemps, les Hommes de Cro-Magnon ont vécu là, y laissant quelques outils par-ci par-là… Mais le lieu reste plein d’énigmes.
Les premières explorations “officielles”, remontent aux années 1890 : des ouvriers de la voie de chemin de fer, puis les habitants de la région et enfin les savants régionaux ! Le gouffre suscite une telle curiosité et un tel intérêt que l’on prévient le grand spéléologue de l’époque, Edouard Alfred Martel, qui vint l’explorer en 1891 et 1892.

Le Gouffre de La Fage dans un vaste bosquet, vous offre une expérience inédite à la découverte d’un monde mystique et secret… !

Nous espérons que cet article vous a plu ! Pour découvrir plus de lieux à visiter en France rendez-vous ici !

Sources :

tourismecorreze.com
brive-tourisme.com
wikipedia.org

Camille Ngondy

Content Manager chez Henoo 🧡