Skip to main content

La Nouvelle-Aquitaine regorge de lieux incontournables. Cette région illustre l’histoire extrêmement riche de cette terre de châteaux.

Ses départements abritent des vestiges de tous types retraçant cette variété historique, y compris de majestueuses bâtisses. Des Vikings en passant par la guerre de cent ans ou encore l’époque du Moyen-âge, la Nouvelle-Aquitaine possède l’une des histoires médiévales les plus passionnantes de France.

Découvrez aujourd’hui 10 châteaux témoins de cette histoire tumultueuse qui façonnent le paysage de la Nouvelle-Aquitaine et qui ont su résister à l’épreuve du temps. 

Henoo c’est l’application gratuite et collaborative qui vous permet de découvrir tous les lieux et activités touristiques aux alentours.

 

Château de Biron

château de brion

©Canva

 

Le château des Ducs de Biron est un monument historique qui a près de 1000 ans d’histoire. Entre forteresse médiévale, renaissance et classique sculptée dans la pierre. Sa place stratégique lui fit essayer 5 sièges au Moyen Âge.

Au pied de ses murailles, un panorama à couper le souffle, apprécié par ses prestigieux visiteurs comme la mère d’Henri IV, ou la Reine Jeanne d’Albret… À la Renaissance, une chapelle exceptionnelle à l’étage verra le jour, ou l’on pourra découvrir des tombeaux sculptés.

Devant vous s’étalent les magnifiques paysages du Périgord, du Quercy et de l’Agenais, mais aussi les terroirs, l’architecture, les lumières et les arts. Vous serez charmé par la splendeur du péristyle et de ses colonnes toscanes, qui s’ouvrent sur les paysages, mais aussi par la gigantesque cuisine voûtée, les vestiges de fresques et peintures du XVIe siècle.

Chaque année, des expositions ont lieu, vous découvrirez des artistes comme Miro, Dubuffet, Calder, Damien Cabannes ou encore Lydie Arickx qui furent exposées en ces lieux. Mais également des programmes musicaux en été. 

De nombreux réalisateurs sont venus chercher un peu d’authenticité dans ces lieux mythiques. 

Achetez vos billets par ici ! 

 

Château de Beynac

château de Beynac

©Canva

 

Le château-fort de Beynac, est le siège de l’une des quatre Baronnies du Périgord. Installé au sommet d’une falaise vertigineuse, dominant le village de Beynac-et-Cazenac, il s’agit d’une sentinelle de pierre qui veille depuis plus de 9 siècles sur la Dordogne.

Au cours du temps et selon les évènements, cette forteresse a subi de nombreux changements. Chaque siècle a laissé sa marque, donnant une attraction authentique à cet ensemble architectural exceptionnel.

Visiter Beynac  revient à traverser 5 siècles de l’Histoire de France et découvrir la Guerre de Cent Ans. Très bien conservé, vous découvrirez un lieu exceptionnel au cœur d’une autre époque. 

Depuis le haut de son donjon du XIVe siècle, les 152 mètres d’altitude vous offriront une vue inoubliable sur la magnifique vallée de la Dordogne, panorama classé 3 étoiles au Guide Vert Michelin.

 

Château de Hautefort

 

Hautefort

©wikipédia-Manfred heyde

 

Le château de Hautefort est un édifice situé sur un éperon rocheux qui domine la commune et le village de Hautefort dans le département de la Dordogne. Classé au titre des monuments historiques, il fut construit sur les bases d’un ancien château fort entre la fin du XVIe siècle et XVIIe siècle.

Des terrasses tout autour de l’édifice ont été reconstituées en jardin à la française, répartis en parterres de broderies de buis fleuris. Un parc à l’anglaise s’étend sur 30 hectares sur la colline à l’ouest du château.

Au début du XXe siècle, il tombe en piteux état. Racheté en 1929, il est restauré et remeublé par les nouveaux propriétaires. Le 30 août 1968, la partie centrale est détruite par un incendie, ne subsiste que les murs extérieurs profondément abîmés. Il est de nouveau restauré mais la restauration est encore en cours. La partie des intérieurs n’est pas ouverte à la visite.

Achetez vos billets par ici ! 

 

Château de Michel de Montaigne

 

Michel de Montaigne Château

©Wikipédia

Ce château appartenait au Seigneur de Montaigne. Il se situe dans le Périgord, aux portes de Bergerac et Saint Émilion, au cœur d’un parc majestueux. 

Depuis XIVe siècle, s’élève un château plusieurs fois remanié, et partiellement reconstruit suite à l’incendie qui le ravagea en 1885. C’est une propriété privée encore habitée par la famille de la 6e et 7e générations qui sera ravie de vous faire découvrir son cadre de vie. 

Pour visiter le château de Michel de Montaigne, vous pouvez faire une visite guidée de la Tour ce qui vous permettra de marcher dans les pas du célèbre philosophe, au travers d’une découverte complète de sa vie, son époque, son œuvre et sa pensée. Pour la petite anecdote, la tour était le refuge de Montaigne.

La visite guidée dure de 30 à 45 minutes et a lieu sur réservation

 

Château de l’Excideuil

château Excideuil

©Wikipédia

 

Le château d’Excideuil est classé monument historique. Cette ancienne forteresse, dont l’origine remonte au XIIe siècle, se situe sur une butte rocheuse de forme ovale, presque verticale, dans la commune française d’Excideuil en Dordogne.

Bâti au XIIe siècle, il possède le seul double donjon carré du Périgord, adouci par un châtelet de Renaissance. 

La partie communale est accessible gratuitement toute l’année : vous pourrez vous y promener librement le long des remparts et dans la cour, pour admirer le panorama sur la vallée de la Loue.

De juin à octobre vous pouvez découvrir, dans les salles du châtelet, les expositions de peinture, photo, sculpture en tout genre.

Je visite le château !

Château de Roquetaillade

 

Roquetaillade_château_et_chapelle

©Wikipédia – Xabi Rome-hérault

Le site de Roquetaillade est occupé par l’Homme depuis des siècles, en témoignent les grottes troglodytes. Une légende raconterait que Charlemagne allant vers les Pyrénées y a fait une halte et construisit sur le piton rocheux un fort en bois.

Il y eut beaucoup de techniques de constructions pour édifier ce château en pierre, d’où son nom « château de Roquetaillade » signifiant « taillé sur le rocher ». 

Appartenant aux Seigneurs de la Mothe qui règnent sur la ville fortifiée, cette bâtisse est restée habité par la même famille, bien que le nom de famille a changé 5 fois au cours de ces 7 derniers siècles. Aujourd’hui il appartient à la famille du Vicomte Sébastien de Baritault du Carpia.

Ainsi cette forterresse a vu son aspect se moderniser au fil du temps à travers deux restaurations majeures, lui conférant une originalité puisqu’il s’agit de l’ensemble de 2 châteaux et d’une chapelle dans une même enceinte. Classé Monument Historique dès 1840 avec Mérimé, il est ouvert à la visite depuis 1956. 

Conduit par un guide bénévole, vous découvrirez les trésors que révèlent les murs du château.

 

Château de Cazeneuve

château de Cazeneuve

©Wikipédia – pline

 

Le château royal de Cazeneuve du propriétaire Henri IV, est riche en histoire. Il y livre une architecture remarquable. Situé à proximité de Bordeaux entre la Forêt des landes et l’Océan, le long des célèbres Gorges du Ciron, cette ancienne forteresse médiévale, est agrandi au XIVème siècle pour y édifier une  » ville » entière et en faire leur résidence favorite.

L’édifice épouse la forme d’un polygone irrégulier, construit en surplomb des Gorges du Ciron, entouré de douves, défendu par deux tours et enserre dans ses murs une grande cour d’honneur. Dans la cour basse, se trouvent les caves médiévales où vieillissent les plus prestigieux vins de Bordeaux, et les grottes troglodytes ! Son parc est classé monuments historiques grâce à son arbre d’essences rares et tricentenaires.

Château de Jumilhac 

 

Château de Jumilhac

©Canva

 

Jumilhac est avant tout un domaine agricole à l’époque gallo-romaine. Au fil des siècles, il subit de nombreuses attaques. 

En 1152, une première tour est construite, puis laissée en ruine. Elle sera reconstruite avant d’être attaquée et détruite au début du XIIIe siècle. Au fil du temps, la forteresse grandit et change de propriétaire, le domaine s’étend et se métamorphose, ainsi la ruine devient une demeure Renaissance. 

Le château se restructure dans les goûts du XVIIe siècle, le premier étage du vieux château se transforme en appartements privés et salles de réception, les tours de défense et le mur d’enceinte les reliant en pavillons d’habitation et en courtine d’honneur. Quant aux ailes, il remanie les dépendances préexistantes du rez-de-chaussée en ailes XVIIème après les avoir surélevées d’un étage. 

Un château rempli d’histoire qui ne cesse d’évoluer dans le temps qui subit de nombreuses restaurations. Les terrasses du château ont l’aspect de jardins à la Françaises et sont accessibles aux visiteurs. 

Le château est ouvert à la visite depuis 1964.

 

Château Les Milandes 

 

Château Les Milandes

©Wikipédia – manfred heyde

 

Ce château, construit en 1489, est connu grâce à Joséphine Baker. Cette demeure à un charme envoûtant, une architecture Renaissance avec de magnifiques éléments gothiques. Le château fut habité tout au long du XVIeme siècle mais la conversion de la famille au culte protestant bousculera la sérénité de la « Belle au Bois Dormant ».

Le château fut quasiment abandonné. Mais l’arrivée heureuse de Charles Auguste Claverie dans la vie du château va entreprendre des transformations extraordinaires qui la rendent grandiose.

Il y ajouta une aile complète à l’est à laquelle il accole une tour sur les ruines d’une ancienne tour de guet. L’architecture est revue, avec des balcons romantiques, des nouveaux logis, une collection de sculptures, les fenêtres sont restaurées. 

En 1908, un jardin “à la française” fut créé dans le prolongement du château, entouré d’un parc à l’anglaise.

Ouvert de 10h à 18h sans réservation nécessaire. Vous pouvez y retrouver une brasserie et deux spectacles de rapaces à 11h15 et 15h30.  

Château de Castlenaud

Château de Castlenaud

©Canva

 

La vallée de la Dordogne et celle du Céou surplombent le château de Castlenaud qui fait face à la forteresse de Beynac. Un premier castrum est construit au XIIe siècle, avant d’être détruit pour être rebâti au cours du XIIIe siècle. Sans cesse réadaptés au progrès de l’artillerie, les travaux d’aménagement se poursuivent jusqu’au début du XVIIe siècle.

Le château a été abandonné à la Révolution et a servi de carrière de pierres en 1832. Par la suite, il y a eu une restauration du château de 1967 à 2021. 

Aujourd’hui réaménager pour le visiter, le château de Castelnaud vous offrira une vue imprenable sur les horizons, mais surtout il vous enrichira sur l’histoire de la Nouvelle-Aquitaine. 

Achetez vos billets par ici !