Pont mobile (pont tournant)

Saint-Claude , Guadeloupe, France
Picture
Picture
Picture
Iconly/Bold/Arrow - Right 2
1 / 3
Iconly/Light-Outline/Upload

Identique à celui de Morez, le pont tournant se compose d'un tablier métallique, supportant deux rails fixés directement sur lui et porté par un pivot central (haut d'environ 1, 80 à 2 m). D'un diamètre de 17 m, il est placé à l'intérieur d'une fosse en maçonnerie, plus profonde au centre. Le tablier est soutenu à chaque extrémité par deux roues, tournant sur un rail circulaire, et il est actionné à la main à l'aide de deux barres amovibles, qui se fixent sur un support placé à chaque extrémité. A côté de ce support, deux leviers commandent le plus grand un blocage au sol, l'autre un verrou fixé sur le tablier. Trois plaques en fonte, avec inscriptions en relief, fixées sur l'oeuvre donnent les informations suivantes : Fonderies et Ateliers / de Construction de / Fourchambault et la Pique / Magnard & Cie / 1896, et T - 8 / N° 34. Histoire : Le projet de construction de la gare, inaugurée le 21 juillet 1889, prévoit un pont tournant de 14 m de diamètre pour permettre le retournement des motrices. En 1924-1925, ce pont est remplacé par celui de 17 m subsistant actuellement. Daté de 1896, il a été fabriqué dans la Nièvre par la société des Fonderies et Ateliers de Construction de Fourchambault et La Pique, dans une usine ouverte en 1822 par Jean-Georges Dufaud et les frères Boigues, associés en 1854 aux Houillères de Commentry, et reprise à la fin du 19e siècle par la société Magnard et Cie.

Informations pratiques & Contact
place de la Gare, null Saint-Claude , France

Aucun horaire spécifiés

Découvrez d'autres lieux, activités et événements similaires