Ancienne maison du Commandeur

Saint-Mamet-la-Salvetat, Auvergne-Rhône-Alpes, France
Picture
Picture
Picture
Picture
Iconly/Bold/Arrow - Right 2
1 / 4
Iconly/Light-Outline/Upload

Histoire : L'église est mentionnée pour la première fois en 1019 à l'occasion d'une donation à l'abbaye de Conques. Au 12e siècle, l'abbaye ou le vicomte de Carlat donnèrent l'église et la paroisse de La Salvetat aux Hospitaliers de Saint-Jean-de-Jérusalem. Le Commandeur avait alors tous les droits inhérents à sa dignité, entre autres celui de percevoir des dîmes et de rendre la justice, d'où la présence d'une tour, d'une grange-dîmière au premier étage et d'une prison au rez-de-chaussée. A la suite des troubles du 14e siècle, le Commandeur résida à Carlat jusque vers 1730, date à laquelle fut restaurée la commanderie. La commanderie fut vendue comme bien national en 1796. Vers 1900, servant d'habitation et d'auberge, la commenderie fut transformée : construction d'un appentis à l'ouest ; suppression de la voûte du rez-de-chaussée de la tour ; percement de fenêtres dans la tour ; suppression du balcon de bois qui courait le long de la façade, au premier étage de l'habitat. La commanderie est composée de deux éléments : un bâtiment rectangulaire auquel est accolée, au nord, une tour massive ; un appentis moderne, à usage de resserre, à l'ouest. Avant la Révolution, le rez-de-chaussée du bâtiment principal servait d'écurie ; l'accès à l'étage (cuisine et salle de justice) s'effectuait par l'escalier extérieur et le balcon. La tour servait de prison au rez-de-chaussée et de chambre pour le Commandeur à l'étage. Précisions sur la protection : Façades et toitures (cad. K 181) : inscription par arrêté du 31 décembre 1980

Informations pratiques & Contact
R.D. 20 ; R.D. 32, null Saint-Mamet-la-Salvetat, France

Aucun horaire spécifiés

Découvrez d'autres lieux, activités et événements similaires